Version classiqueVersion mobile

Didactique du français et construction d’une discipline scientifique

 | 
Sandrine Aeby Daghé
, 
Ecaterina Bulea Bronckart
, 
Glaís S. Cordeiro
, 
et al.

Partie II. Constitution d’une discipline scolaire : enjeux et débats

Pour continuer le dialogue sur la question vive de l’enseignement des genres de discours

Martine Jaubert et Maryse Rebière

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Lors du 9e colloque de l’AIRDF en 2004, « le français : discipline singulière, plurielle ou transversale ? », Bernard Schneuwly et Jean-Paul Bernié ont débattu sur la question de l’unité de la discipline français, question initiée par les programmes officiels français pour l’école primaire de 2002 qui identifiaient au sein du français deux unités distinctes, la littérature et l’observation réfléchie de la langue et renvoyaient dans les disciplines (sciences, mathématiques, histoire…) la responsabilité de l’apprentissage des pratiques langagières nécessaires pour reconstruire et dire les savoirs disciplinaires. Bernard Schneuwly (2004) défendait l’unité du français comme ensemble regroupant la littérature, la grammaire et les pratiques langagières « transversales » (communes à toutes les disciplines) et dénonçait le « démantèlement » de la discipline français et « la dissolution du travail des pratiques langagières dans des domaines [qu’il appelle] transversaux » (p. 43) et qui de fa...

© Presses universitaires du Septentrion, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search