Version classiqueVersion mobile

Didactique du français et construction d’une discipline scientifique

 | 
Sandrine Aeby Daghé
, 
Ecaterina Bulea Bronckart
, 
Glaís S. Cordeiro
, 
et al.

Partie I. Fondements de la didactique du français comme discipline scientifique

La culture scolaire : un concept didactique ?

Nathalie Denizot

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Si Chevallard a depuis longtemps intégré le concept de « transposition didactique » à sa Théorie anthropologique du didactique (TAD), les travaux de Bernard Schneuwly – et plus largement ceux du GRAFE (par exemple, De Pietro & Schneuwly, 2003 ; Ronveaux & Schneuwly, 2007 ; Schneuwly, 1995, 2007, 2014, 2018 ; Schneuwly & Aeby Daghé, 2016 ; Schneuwly & Dolz, 2009 ; Schneuwly & Thévenaz-Christen, 2006 ; etc.) – ont quant à eux contribué depuis plusieurs décennies non seulement à enrichir mais sans doute en réalité à reconstruire la théorie de la transposition didactique en l’articulant ou en la confrontant à des concepts voire à des cadres théoriques venus d’autres horizons, qu’il s’agisse de la « sédimentation » (Vygotski, 1997), de la « forme scolaire » (Vincent, 1980) ou de la « discipline » (Chervel, 1988) – pour n’en citer que quelques-uns des plus importants. Cette réélaboration de la théorie de la transposition didactique est une forme de re-création, qui ouvre un dialogue avec ...

© Presses universitaires du Septentrion, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search