Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Femmes catholiques, femmes engagées

 | 
Bruno Duriez
, 
Olivier Rota
, 
Catherine Vialle

Des femmes engagées confrontées aux stéréotypes féminins

Marie-Louise Lantelme, fondatrice de l’Institut des maternités catholiques et figure d’un « catholicisme de combat » entre les deux guerres

Raymond Dewerdt

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les religieuses de la Congrégation des Petites sœurs des maternités catholiques ont bénéficié d’une large couverture médiatique pendant l’année 2011. Les raisons miraculeuses de la guérison soudaine de Sr Marie-Simon-Pierre, attribuées au pape Jean-Paul II, furent reconnues officiellement par le pape Benoît XVI le 14 janvier, ouvrant ainsi la voie à une béatification rapide du pape défunt, le 1er mai. À cette occasion, les médias français présentèrent les membres de la congrégation comme des religieuses hospitalières en maternité : vision partielle, si ce n’est déformée, que les religieuses contestent vivement : cette représentation n’est pas conforme à la vision de la fondatrice Marie-Louise Lantelme (1900-1974), pour qui l’apostolat auprès des futurs parents et des accouchées n’était pas une fin en soi mais le moyen de restaurer la famille chrétienne comme base de la société.

Parce que le projet de Marie-Louise Lantelme (de fonder une clinique, puis une congrégation religieuse) int...

Auteur

Médecin, docteur en histoire de l’Université d’Artois

© Presses universitaires du Septentrion, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540