Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Politique de l’indépendance

 | 
Bastien François
, 
Antoine Vauchez

Partie II. Le travail politique indépendant

La production d’un regard « indépendant » sur la réclusion par les membres du Contrôleur général des lieux de privation de liberté

Nicolas Fischer

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Chargé de « contrôler les conditions de prise en charge et de transfèrement des personnes privées de liberté, afin de s’assurer du respect de leurs droits fondamentaux » le Contrôleur général des lieux de privation de liberté (CGLPL) a été créé par la loi du 30 octobre 2007 pour constituer le « mécanisme national de prévention » exigé par les textes internationaux ratifiés par la France1. Autorité administrative indépendante aujourd’hui dirigée par Adeline Hazan, il compte un total de 39 « contrôleurs », rattachés au seul Premier ministre, et habilités à visiter à tout moment un large éventail de lieux de réclusion relevant de missions et de directions administratives diversifiées : prisons, locaux policiers de garde à vue, centres de rétention destinés au renvoi forcé des étrangers, ou encore hôpitaux psychiatriques. Chaque visite donne lieu à la rédaction d’un rapport transmis à la direction des établissements et à leur ministère de tutelle, mais qui fait également l’objet d’une p...

© Presses universitaires du Septentrion, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540