Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Politique de l’indépendance

 | 
Bastien François
, 
Antoine Vauchez

Partie I. L'entrée en politique de l'indépendance

L’indépendance préfabriquée

La mise en forme d’un modèle international de contrôle parlementaire du budget de l’État

Quentin Deforge

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les terrains économiques sont particulièrement fertiles pour qui cherche à penser la politique de l’indépendance. Que l’on s’intéresse à la politique monétaire1, à la production de rapports par les organisations économiques internationales2, ou encore à la gestion des dettes publiques3, la régulation économique et financière semble de plus en plus se faire en dehors des circuits de la politique représentative. Cette indépendance est revendiquée par une profession d’économistes désormais « globale » qui a réussi à étendre son autorité à de nombreux aspects de la conduite des politiques économiques et monétaires4. Mais au nom d’un intérêt général supra-électoral, cette indépendance est également la revendication de fonctionnaires qui parviennent parfois à contourner le commandement administratif traditionnel. La mise en marché de la dette publique française, par exemple, est indissociable de la mise en place de l’Agence France Trésor, qui dispose d’une certaine autonomie au sein du mi...

Auteur

Doctorant en sociologie à l’Université Paris-Dauphine (IRISSO)

© Presses universitaires du Septentrion, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540