Version classiqueVersion mobile

Professeurs des écoles en formation initiale au fil des réformes

 | 
Jean-François Thémines
, 
Patricia Tavignot

Partie 2. Continuités, discontinuités

Chapitre 5. 2015, une vision du métier qui reste éclatée, même quand le statut des étudiants introduit des différences de perception de certaines de ses dimensions

Éric Buhot et Marc Bailleul

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La formation des enseignants est à nouveau réorganisée par la Loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la République du 8 juillet 2013. Celle loi établit :

  • la suppression des IUFM et la création des Écoles Supérieures du Professorat et de l’Éducation (ESPE) ;
  • un nouveau cadrage pour les Masters Métiers de l’Enseignement, de l’Éducation et de la Formation (MEEF) ;
  • le positionnement du nouveau concours de recrutement des enseignants pendant le deuxième semestre du cursus de master.

La nouvelle réforme redonne de l’importance aux stages, et notamment au stage de formation en alternance de la deuxième année, qui doit conférer a minima 20 crédits sur les 60 crédits validés en deuxième année de master, comme indiqué dans l’Arrêté du 27 août 2013 fixant le cadre national des formations dispensées au sein des masters « métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation ». Ce même texte stipule la nécessaire articulation des stages avec le mémoire : l’éva...

© Presses universitaires du Septentrion, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search