Version classiqueVersion mobile

Les territoires vécus de l’intervention sociale

 | 
Maryse Bresson
, 
Fabrice Colomb
, 
Jean-François Gaspar

Troisième partie : Les usagers, à la fois alibis des réformes et acteurs oubliés des territoires

Chapitre 14. « Être français à part entière » : discours publics sur les inégalités d’accès au RSA à Mayotte

Élise Lemercier

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

L’invention du social, selon la formule de Jacques Donzelot, avait imposé l’État comme principal opérateur de la solidarité reposant sur le principe de la redistribution à l’échelle de la nation. Depuis les années 1980, un nouveau modèle d’intervention sociale s’est développé en France où le « tout-État » tend à être remplacé par une production d’actions publiques à l’échelle locale, donnant plus de pouvoir aux chefs des exécutifs territoriaux2. Inspirées de l’affirmative action mais reconstruites dans le contexte républicain français, ces actions publiques sont destinées à corriger les inégalités en donnant plus à des territoires identifiés comme prioritaires. La mise en œuvre de ce nouveau modèle est-elle homogène sur l’ensemble du territoire national ?

Cette communication interrogera les inégalités d’accès aux prestations sociales sur le territoire français à travers l’implantation du revenu de solidarité active (RSA) à Mayotte. Le 101e département français est encore ...

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search