Version classiqueVersion mobile

Écrire et faire écrire dans l’enseignement postobligatoire

 | 
Maurice Niwese
, 
Jacqueline Lafont-Terranova
, 
Martine Jaubert

Troisième partie. Dispositifs et pratiques innovantes

Retour sur la troisième partie : des pratiques et des dispositifs innovants, innovants en quoi et pour quels bénéfices ?

Jacqueline Lafont-Terranova

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les cinq contributions de cette partie montrent, à quel point, en matière d’écriture, « construction des savoirs et [construction du] […] sujet-écrivant [/écrivain] », et plus largement du sujet sont intimement liés (Lafont-Terranova & Colin, 2006 ; Niwese, 2010 ; Lafont-Terranova, 2014b), quel que soit le niveau de maitrise linguistique et scripturale des scripteurs. En témoignent la variété des publics et cursus concernés : étudiants s’initiant à la création littéraire des deux côtés de l’Atlantique, apprenants de français à l’université ou en parcours d’insertion dans une classe d’accueil, ou encore publics inscrits dans une filière technologique ou préparant un DU (Diplôme d’Université) à visée professionnelle.

Quatre contributions s’intéressent à des dispositifs universitaires s’articulant autour de séances d’écriture créative à visée littéraire. Deux d’entre elles analysent les effets d’un atelier d’écriture créative à visée réflexive sur le développement de la compétence scrip...

© Presses universitaires du Septentrion, 2019

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search