Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Qu’est-ce que la littérature russe ?

 | 
Serge Rolet

5. Lire Gogol, oui, mais lequel ?

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans la nouvelle de Jorge Luis Borges Pierre Ménard, auteur du Quichotte (1939), parue dans Fictions, le personnage principal, un Français de l’époque, a le projet d’écrire Don Quichotte. Ce projet, il le réalise avec une exactitude parfaite, à la virgule près. Son Quichotte à lui est même meilleur que celui de Cervantès. Cette histoire me fait toujours penser à Gogol et à Biélinski.

Bien entendu, Biélinski n’a pas « écrit » les œuvres de son contemporain Gogol à la lettre, il n’a publié que des articles critiques, mais de Pierre Ménard à Biélinski, il n’y a pas tant de différence que ça. Borges ne dit pas qu’il y a deux Quichotte, il dit juste que Pierre Ménard est « auteur du Quichotte ». Biélinski est tout près d’être « auteur du Manteau ». Je prends le Manteau comme emblème de l’œuvre de Gogol dans son ensemble, pour faire écho à la fameuse phrase attribuée à Dostoïevski : « Nous sommes tous sortis du Manteau de Gogol », bien que Biélinski ait écrit assez peu de choses sur ce tex...

© Presses universitaires du Septentrion, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540