Version classiqueVersion mobile

Qu’est-ce que la littérature russe ?

 | 
Serge Rolet

3. Une grande littérature ?

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

À peine ai-je posé la question, je vous entends protester. Comment mettre en doute que la littérature russe soit « grande » ? Vous allez me parler de « Tolstoï et Dostoïevski », que tout le monde a lus, que tout le monde admire. Oui-oui. Tenez, pour bien faire, vous devriez ajouter Tchékhov et, bien sûr, Pouchkine. Mais à part ces trois, ces quatre-là, et même avec eux, la littérature russe subit à l’étranger, particulièrement en France, une espèce de décote. De manière presque toujours tacite, et, même, avec toutes les dénégations possibles, elle est assez souvent traitée comme une littérature de seconde zone. Pour la culture centrale qu’est la nôtre, elle apparaît bel et bien comme périphérique.

Centre et périphérie

Pour nous, les littératures périphériques, ce sont avant tout les littératures régionales : les littératures occitane, corse, bretonne, et ainsi de suite. La relation compliquée de ces littératures avec la littérature française (espagnole, allemande…) apparaît dans la qu...

© Presses universitaires du Septentrion, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search