Version classiqueVersion mobile

Histoire de Boulogne-sur-Mer

 | 
Alain Lottin

Chronologie

Texte intégral

- 55 César en Morinie ; première expédition en Bretagne.
- 54 Retour de César en Morinie pour une nouvelle expédition en Bretagne depuis le Portus Itius.
- 29 C. Carrinas réprime un soulèvement des Morins.
4 Séjour de Tibère à Bononia.
39 Caligula à Gesoriacum ; construction d’un phare.
43 Claude s’embarque à Gesoriacum, base de départ des troupes romaines pour la conquête de l’île de Bretagne.
293 Constance Chlore enlève Gesoriacum à l’usurpateur Carausius.
310 La ville est appelée Bononia dans le Panégyrique de Constantin, nom qui remplace désormais celui de Gesoriacum.
Début IVe s. Premières traces du christianisme à Boulogne.
Avant 398 Saint Victrice à Boulogne.
407 Débarquement de l’usurpateur Constantin III.
411-413 Mort de Constantin III. Jovin exerce le pouvoir.
455 Avitus inspecte le littoral saxon et la côte du Boulonnais.
455-525 Installation des Saxons dans Boulogne.
Vers 550 Échec d’une première domination franque.
639-667 Épiscopat de saint Omer à Thérouanne et Boulogne.
645-655 Le monétaire Borgasto.
Fin VIIe s. Implantation du christianisme.
811 Visite de Charlemagne à Boulogne. Remise en fonctionnement du phare de Caligula.
816-855 Épiscopat de Folcuin.
850-859 Le comte Engischalk.
866 Les reliques des saints Wandrille, Ansbert et Wulfran sont mises à l’abri des Vikings dans les murs de la Ville Haute.
884 Les Vikings maîtres du port de Boulogne.
886-896 Le comte Erchanger.
892 Les Vikings s’embarquent pour l’Angleterre.
896 Baudouin II comte de Flandre s’empare de Boulogne.
918-960 Adalolphe maître de Boulogne.
935 Louis IV d’Outremer débarque à Boulogne de retour d’exil.
964-988 Arnoul maître de Boulogne et du comté.
988-1025 Son fils Baudouin lui succède.
1025-46/7 Eustache I.
1046/7-87 Eustache II. Premières monnaies comtales.
1040-1113 Sainte Ide, épouse du comte Eustache II et veuve vers 1087-94.
1125 Eustache III, comte.
1098 Godefroi de Bouillon et Guinemer au siège d’Antioche.
1113 Mort de sainte Ide inhumée au prieuré du Wast. Défense des droits paroissiaux de Notre-Dame contre Saint-Wulmer.
1121 Gervais, ami d’Eustache III, abbé de Saint-Nicolas d’Arrouaise.
Vers 1125 Eustache III se retire au prieuré de Rumilly. Mahaut et Étienne de Blois comtesse et comte de Boulogne.
Vers 1132 La collégiale Notre-Dame est devenue abbaye de chanoines réguliers, selon la règle d’Arrouaise.
1154 Mort d’Étienne roi d’Angleterre ; son fils Guillaume est comte de Boulogne.
1159 Mort de Guillaume.
1159/1160 Mariage de Mathieu d’Alsace et de Marie, abbesse de Ramsey, comtesse de Boulogne ; excommunication du couple comtal. Les chanoines des abbayes de Boulogne revendiquent un évêché dans la ville.
1165 Constance sœur de Louis VII et veuve d’Eustache IV revendique le comté. Interdit.
1170 Fin du conflit avec l’Église : Marie retourne au couvent.
1169/1180 Décrétale autorisant la pêche les jours de fêtes religieuses. Refus des pêcheurs de payer la dîme piscatoriale à Saint-Bertin.
1173 Mort de Mathieu inhumé à Saint-Josse.
1191 Le comté sort de la mouvance flamande. Hommage de Renaud de Dammartin, comte de Boulogne, à Philippe Auguste.
1203 Charte de commune.
1208 Confirmation des privilèges et possessions de Notre-Dame par Innocent III.
1212 Hommage de Renaud, comte félon, à Jean-sans-Terre. Début de l’administration royale du comté. Début hypothétique du pèlerinage à Notre-Dame.
1214 Bouvines. Renaud prisonnier jusqu’à sa mort en 1227.
1217 Mort d’Eustache le moine en mer, au service du prince Louis.
1223 Philippe Hurepel demi-frère de Louis VIII, époux de Mahaud de Boulogne, fille de Renaud, entre en possession du comté.
1234 Mort de Philippe Hurepel (qui a fait reconstruire les remparts de la ville).
1237 L’Artois, apanage royal, érigé en comté pour Robert 1er, le comté de Boulogne en relève.
Vers 1256 Travaux à l’abbaye Saint-Wulmer.
1259 Mort de Mahaut qui avait confirmé l’année précédente la charte.
1259/1274 Longue suite de procès et d’interventions du Parlement de Paris sur la succession de Mahaud. Calais détachée du comté. Robert V d’Auvergne est devenu Robert 1er de Boulogne.
1263/1264 Boulogne au centre des négociations franco-anglaises sur la révolte des barons anglais (avec Simon de Leicester) contre Henri III.
1268/1269 Charte de Boulogne supprimée par Louis IX et rétablie.
1278/1296 Long conflit, surtout juridictionnel, à propos d’une charte vendue par Robert VI aux bourgeois de Boulogne et refusée par le comte d’Artois.
1279 Mort de Jeanne, comtesse de Ponthieu. Sa fille et son gendre Edouard 1er, roi d’Angleterre, deviennent comtesse et comte de Ponthieu. Malgré des intermèdes français le Ponthieu reste un fief anglais jusqu’en 1369.
1301 Mort de Jacques Le Moiste, Boulonnais, évêque de Thérouanne.
1304 Après la victoire de Mons-en-Pévèle, pèlerinage de Philippe le Bel à Boulogne.
Début XIVe Travaux à Notre-Dame à l’initiative de l’abbé Laurent de Condette.
1331 Importantes concessions du comte Guillaume XII aux bourgeois de la ville. Premières mentions circonstanciées de la pêche harenguière.
1339 Premiers ravages des Anglais dans le Bourg (cf. en 1347, 53, 77, etc.).
1340 Nombreux navires et marins boulonnais à la bataille de l’Écluse.
1346/1347 Les Boulonnais participent aux efforts pour sauver Calais assiégée. Calais devient anglaise jusqu’en 1558.
1349 Second mariage de Jeanne : duchesse de Normandie, comtesse de Boulogne, elle va être reine en 1350. Boulogne atteinte par la Peste Noire.
1360 Traité de Brétigny-Calais. Pèlerinage de Jean le Bon à Boulogne.
1361 Mort de la reine Jeanne. Mort de son fils Philippe de Rouvre duc de Bourgogne (et comte de Boulogne). Jean 1er comte de Boulogne.
Fin XIVe - début XVe À proximité de Boulogne, négociations des trêves de Leulinghen, tournois (Joutes de Saint-Inglevert).
1394 Mort du comte Jean II. Lui succède Jean III, duc de Berry (oncle du roi Charles VI et célèbre mécène), qui avait épousé Jeanne de Boulogne.
Vers 1400-1415 Recrudescence de la piraterie maritime.
1415 Azincourt.
1415/1416 Année de l’unique registre comptable de la ville parvenu jusqu’à nous pour le Moyen Âge.
1416 Mort de Jean de Berry. Remariage de Jeanne avec Georges de La Trimouille. Jean-sans-Peur fait occuper le Boulonnais (bourguignon jusqu’en 1477).
1435 Traité d’Arras : le roi accepte l’entrée du comté de Boulogne dans les possessions du duc de Bourgogne Philippe le Bon.
1444 Les Franciscains à Boulogne dans le Bourg.
1468 Les Sœurs Grises à l’hôpital Sainte-Catherine.
1477 Mort de Charles le Téméraire. Amorce de siège de la ville par les Français. Le comté revient au descendant des comtes de Boulogne et d’Auvergne, Bertrand de La Tour d’Auvergne.
1478 Par échange avec le Lauragais, le comté entre dans le domaine royal. Louis XI prête hommage à Notre-Dame de Boulogne. La sénéchaussée est érigée en justice royale.
1492 Siège de Boulogne par les Anglais. Traité d’Étaples.
1495 Rédaction de la Coutume de Boulogne. Débuts de l’Hôpital du Bourg.
1505 etc. Rédaction du terrier de Saint-Wulmer par l’abbé Jehan Leest.
1520 Camp du drap d’or entre Ardres et Guînes.
1532 21 octobre. Entrevue de François 1er et Henri VIII d’Angleterre à Boulogne.
1544 18 juillet-14 septembre. Siège et prise de Boulogne par Henry VIII. Les Boulonnais quittent leur ville qui est pillée. Destruction de la plupart des archives urbaines.
1550 24 mars. Traité de Capécure. Henri II roi de France rachète Boulogne pour 400 000 écus.
25 avril. (Saint-Marc), rentrée des Français en ville.
15 mai. Venue du roi Henri II. Hommage et dons à Notre-Dame.
1550 Réformation et publication des Coutumes générales et locales du Boulonnais.
1552 Lettres patentes d’Henri II confirmant les privilèges du Boulonnais. L’élévation de la sénéchaussée de Boulogne au rang de présidial est prévue ; la faiblesse des moyens financiers oblige à y renoncer.
1553 20 juin. Charles Quint prend Thérouanne qu’il rase. Les vicaires généraux et de nombreux chanoines du chapitre se réfugient à Boulogne.
1558 8-9 janvier. Le duc de Guise reprend Calais aux Anglais.
1559 Traité du Cateau-Cambrésis entre la France et l’Espagne.
1559-1560 Érection des nouveaux évêchés aux Pays-Bas espagnols. Création des évêchés d’Ypres et de Saint-Omer sur une importante partie de l’ancien diocèse de Thérouanne.
1560-1561 Réunion à Boulogne des représentants des Trois Ordres pour la rédaction des cahiers de doléances et l’élection de députés aux États Généraux.
1567 3 mars. Érection par le pape du diocèse de Boulogne-sur-mer. Troubles religieux. Le gouverneur Morvilliers est favorable aux huguenots.
12 octobre. Vol de la statue de Notre-Dame.
2 novembre. Saccage iconoclaste de Notre-Dame et des églises.
1568 Morvilliers doit partir. Rétablissement du culte catholique.
1570 Arrivée du premier évêque, Claude-André Dormy.
1577 Début des troubles de la Ligue dont l’évêque est un farouche partisan.
1587 Mars. Tentative des Ligueurs pour surprendre Boulogne, déjouée par le gouverneur De Bernet, fidèle au roi. L’évêque, le mayeur, et des Ligueurs boulonnais se retirent à Montreuil.
1588 Siège de Boulogne par les troupes de la Ligue, échec.
1589 Nouvelles menaces, Boulogne et de Bernet reconnaissent Henri IV.
1596-97-98 Boulogne et le Boulonnais ravagés par la peste, la famine, la guerre. Création de la Confrérie de la Charité de Saint-Pierre à Saint-Nicolas.
1598 Entrée de Bertrand de Patras de Campaigno, nouveau sénéchal. Paix de Vervins avec l’Espagne.
1607 Statue de Notre-Dame retrouvée dans un puits à Honvault, placée à Saint-Wulmer, puis à Notre-Dame en 1630.
1618 Installation des Capucins dans la Basse Ville.
1619 Mayeur, échevins, habitants s’opposent à la révolte d’Epernon et du gouverneur de Mun.
1620-21 Venue de Louis XIII à Boulogne.
1622 Antoine d’Aumont, gouverneur.
1624 Établissement des Ursulines.
1629 Établissement des Oratoriens qui ouvrent un collège à Saint-Wulmer.
1628-36 « Clôture » des sœurs de l’ancien hospice Sainte-Catherine qui deviennent Annonciades.
1635-59 Guerre franco-espagnole ; interventions des troupes boulonnaises.
1642 Installation des Minimes.
1645 François Perrochel, évêque jusqu’en 1685.
1656-57 Émeutes à Boulogne au bruit de la création d’un grenier à sel.
1658 Venue de Louis XIV à Boulogne.
1662 Grande révolte de Lustucru des paysans du Boulonnais ; sévère répression.
1663 Installation de l’imprimerie de Pierre Battut.
1671-72 Passages de Louis XIV à Boulogne.
1682 Ouverture du Séminaire. Louis XIV confirme les privilèges reconnus en 1656.
1689 Début de destruction des fortifications sur ordre du roi, sauf château et enceinte intérieure.
1692 Vénalité des charges municipales.
Création de l’hôpital général.
1709 Grand hiver et famine.
1710 (vers) Ouverture des premières classes tenues par les Frères des Écoles chrétiennes.
1717 Évêque Pierre de Langle, janséniste, « appelant » de la bulle Unigenitus.
1721-24 Travaux beffroi.
1734 Reconstruction de l’Hôtel de Ville, travaux en ville.
1737 Début de travaux au port.
1742 Mgr de Partz-Pressis, évêque de Boulogne jusqu’en 1789.
1744 6 juillet. Venue de Louis XV.
1745 Armée à Boulogne pour projeter invasion de l’Angleterre.
1748-52 Tentative des jésuites d’installer un collège pour les Anglais et échec.
1764 Application de la réforme de l’Averdy pour la désignation de l’échevinage. Suppression en 1771.
1766 6 mai. Création de l’Administration provinciale, installée le 9 mars 1767.
1765-90 Nombreux travaux d’urbanisme ; bâtiments construits par Giraud-Sannier.
1772 Construction de la salle Baret ou théâtre de Comédie.
1773 Transfert cimetière Haute Ville.
1776 Transfert du cimetière Saint-Nicolas au « jardin Gueulle » (place Navarin).
1785 Échec de la tentative de Pilâtre de Rozier de traverser la Manche en ballon.
1786 Création et ouverture du petit séminaire à la Haute Ville.
1789 16-31 mars. Assemblées des 3 Ordres ; rédaction des cahiers de doléances, élections des députés.
29 juillet. La grande peur à Samer.
16-19 octobre. Troubles liés au passage en Angleterre du duc d’Orléans.
1790 7-14 janvier. Loi martiale proclamée en raison d’une émeute.
14 juillet. Fête de la Fédération à Boulogne.
4 décembre. Première vente de biens nationaux.
1791 23 janvier. Prestation du serment à la constitution civile du clergé.
1er octobre. F.J.A. Le Gressier de Belannoy siège à la Législative.
1792 Janvier-Mars. Émeutes contre les prêtres réfractaires à l’Hôpital.
25 juillet. Déclaration de la Patrie en danger à Boulogne.
10 août. La municipalité de Boulogne se prononce contre l’abolition de la royauté
1793 31 mai. Chute des Girondins. Daunou est envoyé en prison. Il y restera 14 mois.
28 septembre (7 vendémiaire an II). A. Dumont, représentant en mission « casse » la municipalité. Nombreuses arrestations.
2 octobre. Condamnation à mort de l’abbé J.P. Buttiaux.
1794 28 avril (9 floréal an II). M. Blanquart de la Barrière, procureur du district de Boulogne, inculpé le 15 novembre 1793, est guillotiné à Arras.
22 août (5 fructidor an II). Début de la Convention thermidorienne. Florent Guyot, représentant en mission réforme les administrations montagnardes.
1795 26 octobre. Daunou, siège au Conseil des Cinq-Cents. Il joue un rôle important dans la rédaction de la Constitution de l’an III.
1796 Janvier. Inflation galopante liée à la dévaluation de l’assignat.
8 juin. Création de la société d’agriculture.
1798 10 février. Bonaparte à Boulogne pour préparer l’expédition en Angleterre.
4 avril. Inauguration de l’École centrale créée en 1796.
Début de la démolition de la cathédrale.
1799 Novembre. Les Boulonnais se rallient au coup d’État du 18 Brumaire (9 novembre 1799).
1801 Printemps. Rassemblement à Boulogne d’une expédition contre l’Angleterre.
4 et 16 août. Nelson s’attaque en vain à la flottille de l’expédition.
1er septembre. Distribution d’armes d’honneur sur la plage de Boulogne aux marins et soldats qui se sont distingués contre les Anglais.
1er octobre. Signature des préliminaires de la Paix d’Amiens.
1802 27 mars. Paix d’Amiens.
1803 18 mai. Rupture de la Paix d’Amiens.
29 juin-1er juillet. Visite du Premier Consul.
Été-automne. Préparatifs d’une grande expédition contre l’Angleterre.
4-17 novembre. Premier séjour du Premier Consul qui a installé son quartier général à Pont-de-Briques.
1804 1er-5 janvier. Second séjour du Premier Consul.
19 juillet-5 août. Premier séjour de Napoléon.
15-27 août. Second séjour de Napoléon.
16 août. Distribution solennelle d’insignes de la Légion d’Honneur aux soldats de l’armée des côtes de l’Océan.
9 novembre. Pose de la première pierre de la Colonne Napoléone.
1805 Fin août. Levée du camp de Boulogne.
1810 25-26 mai. Visite de Napoléon et de Marie-Louise.
1811 Été. Rassemblement d’une troisième expédition contre l’Angleterre.
19-22 septembre. Dernier séjour de Napoléon et abandon définitif du projet de descente en Angleterre.
1814 26 avril. Première restauration : Louis XVIII acclamé à Boulogne.
1819 19 mai. Création de la Chambre de Commerce.
1816-1821 Jean-Baptiste de Rosny, maire.
1825 29 mai. Inauguration de l’établissement de bains.
1826 15 juin. Inauguration de la liaison Londres-Boulogne par la Cie Générale de Navigation à vapeur.
1829 28 juin. Loi autorisant la construction de nouvelles jetées.
1830 4 avril. Banquet en l’honneur du député Louis Fontaine, opposant à Polignac.
1830-1848 Monarchie de juillet ; Alexandre Adam, maire.
1832 Frédéric Sauvage invente l’hélice.
1835 Capécure est rattachée à Boulogne.
Ouverture du collège communal.
1836 Inauguration de l’hippodrome d’Hobengues.
1837 Avril. Constitution de la Compagnie continentale pour la filature du lin.
1840 6 août. Pronunciamento manqué de Louis-Napoléon Bonaparte à Boulogne.
1843 1er août. Inauguration du port de Folkestone et de la ligne Boulogne-Folkestone.
1846 16 novembre. Constitution de la société Blanzy-Pourre et Cie pour la fabrication des plumes à écrire.
25 novembre. Émeute des pommes de terre.
1847 Dupont et Demarle créent une cimenterie.
1848 25 mars. Émeute des poulets à Boulogne sous la Seconde République.
17 avril. Inauguration de la ligne de chemin de fer Amiens-Boulogne.
1850 Mort de José San Martin à Boulogne.
1849-1851 13 mai-2 décembre. Auguste Gros, député du Pas-de-Calais à l’Assemblée Législative.
1849/54/66 Graves épidémies de choléra.
1854 Fondation de la société de secours mutuel entre les marins N.D. de Boulogne.
1854-56 Guerre de Crimée ; camp de l’armée du Nord.
1855 18 et 27 août. Napoléon III et Victoria à Boulogne. Fêtes de l’alliance franco-anglaise.
1855-61 Alexandre Adam, maire.
1856 Mars. Création du comité des armateurs de pêche.
1857 La société des Forges et Fonderies de Montataire décide de construire un haut fourneau à Outreau.
1863 Juin. Inauguration du nouvel établissement de bains (Casino).
1866 24-26 août. Consécration de l’église Notre-Dame et grande procession. Exposition internationale des pêches maritimes.
1868 Août. Mise en service du bassin à flot.
1870 Jules Huret arme « le Progrès » équipé d’un haleur à vapeur et muni de filets de coton.
1870-1871 Guerre franco-prussienne. Les républicains nommés, puis élus à la municipalité.
1873-1877 Le maire Huguet, opposant aux gouvernements d’ordre moral, suspendu en 1873, révoqué en 1877 pendant quelques mois.
1878 18 juin. Loi autorisant la construction de la digue Carnot.
1879 Entrée en service du 1er cordier à vapeur au Portel.
1880-1882 Laïcisation des écoles primaires de Boulogne.
1881 Mort de Mariette-Pacha.
1887 Fermeture de l’usine métallurgique d’Outreau.
20 septembre. Arrêt de la construction de la digue.
1888 1er-6 mars. 1re grève des marins boulonnais.
1889 4 juin. Inauguration du service d’escales par les paquebots de la Cie Hollando-Américaine.
1890 La Cie du Nord abaisse de 30 % le tarif grande vitesse pour le transport du poisson frais.
1892-1900 Le docteur Douglas Aigre, maire.
1894 Entrée en service du « Ville de Boulogne », 1er chalutier à vapeur armé par Louis Bouclet.
Premier congrès international de thalassothérapie à Boulogne.
1897 Mai. Fondation de la Société métallurgique d’Outreau.
1899 Mai. Inauguration du service d’escales par les paquebots de la Hamburg Amerika Linie.
1900-1912 Charles Péron, maire radical, Émile Lemaitre, candidat radical, malheureux aux élections législatives de 1898, 1902, 1910.
1900 20 juillet. Loi autorisant la création d’un bassin de marée.
1902 Fondation de la Société des Aciéries de Paris et d’Outreau.
1905 Importants mouvements de grève.
1906 Inventaires des églises de Boulogne ; incidents à Notre-Dame.
Départ des sœurs de Saint Vincent de Paul, expulsées.
1908 Inauguration de l’hippodrome de l’Inquéterie.
1909 Mort des frères Coquelin.
9 mars. Constitution du syndicat des marins de Boulogne et du Portel.
28 juin. Loi autorisant le prolongement de la digue Carnot.
1904-1911 La procession de Notre-Dame de Boulogne est interdite par la municipalité.
1911 Mise en service partielle du bassin Loubet.
1910-1914 Myrens, premier député socialiste de Boulogne.
1912-1919 Félix Adam, maire, avec le socialiste Auguste Chochoy comme premier adjoint.
1914 7 mai. Décret instituant l’office public d’H.L.M. de Boulogne.
31 juillet. Réquisition des chalutiers boulonnais par la Marine Nationale.
1er septembre. Évacuation du port.
1915 15 décembre. Clôture de l’emprunt de guerre. Boulogne a versé 40 millions.
1916 1er mai. Boulogne devient la base principale des flottilles de la Manche.
8 août. Visite du roi d’Angleterre.
1917 4 mars. 1er convoi des harenguiers pour aller chercher du charbon en Angleterre.
10 juin. Arrivée de la mission américaine pour le débarquement des « Sammies ».
3 juillet. La reine d’Angleterre visite les hôpitaux et les camps.
2 septembre. 22 h 25, 1er bombardement de nuit.
27 septembre. Rencontre du Président du Conseil Painlevé et de Lloyd George à la cathédrale.
1918 2 avril. Prières solennelles en raison de l’offensive allemande.
30 avril. Félix Adam épuisé passe les fonctions de maire à Auguste Chochoy.
17 novembre. Te Deum de la victoire à la cathédrale.
1919 18 janvier. Mort du sénateur Auguste Huguet.
28 mars. Mort de Félix Adam.
5 novembre. Boulogne citée à l’ordre de l’armée.
1920 11 juillet. Le Maréchal Pétain remet la croix de guerre à Boulogne.
1921 3 novembre. Effondrement de la voûte de la cathédrale.
1923 9 au 6 septembre. Grande « semaine du poisson » en présence de Poincaré.
1924 13 juillet. Le Maréchal Foch inaugure le monument aux Morts.
1925 17 août. Escale de la frégate argentine « Présidente Sarmento ».
1927 12 octobre. Visite d’André Tardieu, ministre des Travaux Publics.
1930 14 août. M. Rollin, ministre de la Marine Marchande visite la rade.
Octobre. La banque Adam suspend ses paiements.
1933 9 novembre. Mort à Paris du poète Jehan Rictus.
5 octobre. Inauguration des nouveaux bâtiments de l’Hôtel de Ville.
1935 31 décembre. Suppression de la ligne ferroviaire Le Portel-Bonningues.
1936 10 au 15 juin. Scènes d’émeute – grève des marins et des ouvriers de marée.
1937 22 août. À 23 h 45, incendie du Casino.
1938 19 juillet. Inauguration du Monument « Britannnia » Congrès marial. Congrès national de la libre pensée.
1939 7 avril. Mort de Mgr Lejeune.
30 juillet. Inauguration de l’aérodrome d’Alprech.
1940 1er juillet. 15 h, destruction du monument « Britannia ».
Prise de Boulogne par les armées allemandes.
1941 20 mai. Le groupe « Patrie » sort de l’ombre.
1942 Août. Henri Henneguelle implante « Libé-Nord » à Boulogne.
1943 4 au 9 septembre. Bombardements du Portel-Outreau.
9 septembre. Exécution d’Henry Gross.
1944 15 juin. Le plus terrible bombardement de la guerre.
Libération de Boulogne par les alliés.
1er octobre. Constitution de l’unité « Marine-Boulogne ».
9 décembre. Visite de M. René Mayer, ministre des travaux publics.
27 décembre. Dernier mitraillage de la guerre sur le port.
1945 12 août. Visite du Général de Gaulle.
1947 12 juillet. Le président Vincent Auriol remet la Légion d’Honneur à Boulogne. Le 24 août, bénédiction du nouveau Calvaire des Marins.
1948 Grand retour de Notre-Dame à Boulogne.
1949 9 mai. Le général Dumas remet la croix de guerre à la ville de Boulogne.
18 décembre. Visite de Claudius Petit, ministre de la Reconstruction.
1950 17, 18 et 19 août, Fêtes franco-argentines en l’honneur du centenaire de la mort de San Martin.
1951 9 juillet. Le dernier tramway.
1952 Du 14 au 30 juin. Semaine internationale du Poisson.
1er août. La drague « Pas-de-Calais II » saute sur une mine en rade.
1956 22 septembre. M. Pinton, ministre des travaux publics inaugure le nouvel hôtel de la Chambre de Commerce et d’industrie.
1957 31 mai. Inauguration de la 1re liaison en France, Boulogne-Lyon par train autos-couchettes.
6 juin. Création du Comité d’expansion économique de la région boulonnaise.
1959 24 septembre. Visite du Général de Gaulle.
1961 18 juin. Mgr Perrin bénit la nouvelle église de Saint-Pierre.
13 août. Jumelage Boulogne-Folkestone.
17 octobre. L’évêque d’Arras inaugure l’église Saint Patrick.
1962 24 juin. Inauguration de la nouvelle statue de l’Empereur à la Colonne de la Grande Armée.
11 septembre. Ouverture du plus grand chantier de Boulogne, celui de la grande darse.
1963 1er mai. Inauguration de la Bourse du Travail.
1964 17 septembre. Inauguration de la Cité Technique.
1966 21 février. Le conseil municipal décide « Le grand Boulogne ».
17 mai. 10 000 travailleurs boulonnais en grève.
1967 juin. Inauguration de la caserne des pompiers, de l’Hôtel des Impôts et de la nouvelle darse.
1968 14 février au 1er mars. Grève des marins.
13 mai. Grève générale.
4 juin. 2 000 personnes à la manifestation de soutien au Général de Gaulle.
8 juin. Dernier meeting des grévistes.
31 juillet. Inauguration de la ligne Boulogne-Douvres d’aéroglisseurs par S.A.R. la princesse Margaret.
18 octobre. Inauguration du viaduc Jean Jaurès.
1969 24 janvier. Lancement de la première opération de rénovation urbaine (Liane-Damrémont).
10 mai. Inauguration du Foyer des Gens de Mer.
1970 21 décembre. Vote du schéma directeur d’aménagement et d’urbanisme par le S.M.E.A.U.
1971 18 février. Violente manifestation du CID UNATI devant la sous-préfecture.
1973 14 juillet. Fermeture de la prison de Boulogne installée au château.
1974 1er janvier. Nouveau règlement du mareyage.
30 juin. Inauguration de la chapelle du calvaire des marins.
25 juillet. Manifestation agricole dans la ville.
1975 14 janvier. Inauguration du tribunal de commerce.
18 février. Blocus du port par la pêche artisanale.
25 avril. Le premier ministre Jacques Chirac à Boulogne. 5 000 manifestants.
28 septembre. Inauguration de la Bibliothèque municipale en Ville Haute.
1976 28 février. François Mitterand à Outreau.
6 juillet. Inauguration du centre commercial de la Liane.
1977 20 mars. Guy Lengagne élu maire.
30 novembre. Arrivée à Phoverport du « N 500 ». « Ingénieur Jean Bertin ».
1978 7 décembre. 15 000 Boulonnais manifestent pour la défense de l’emploi.
31 décembre. Boulogne reprend aux ports bretons le titre de 1er port de France de pêche fraîche.
1979 23 janvier. Manifestations de défense de l’emploi.
24 juillet. Charretier, ministre du Commerce, inaugure la nouvelle gare d’aéroglisseurs de Boulogne-Le Portel.
16 novembre. Guy Lengagne plante au pied du beffroi 50 rosiers de Ravensbruck.
1980 Été. Grande grève des marins.
1983 Guy Lengagne, réélu maire de Boulogne-sur-Mer. Nommé secrétaire d’État à la mer en 1984.
1984 Création d’un centre IFREMER à Boulogne-sur-Mer.
1987 Octobre. Ouverture d’une première antenne universitaire de l’Université Charles-de-Gaulle - Lille III à Boulogne-sur-Mer.
1989 19 mars. Jacques Muselet élu maire de Boulogne-sur-Mer.
1991 Inauguration du Centre de la Mer Nausicaa.
1991 Juin : Création du district urbain de Boulogne-sur-Mer.
7 novembre. Décret de création de l’Université du Littoral dont Boulogne-sur-Mer est désigné comme un des quatre sites d’implantation. - Ouverture officielle le 1er octobre 1992.
1995 Jean Muselet réélu maire de Boulogne-sur-Mer.
1996 9 octobre. Décès de Jean Muselet.
22 décembre. Guy Lengagne à nouveau élu maire de Boulogne-sur-Mer.
1998 Extension de Nausicaa.
2000 La Communauté d’agglomération du Boulonnais se substitue au District.
2001 29 mars : réélection de Guy Lengagne comme premier magistrat.
2002 24 novembre : à l’âge de 33 ans, Frédéric Cuvillier succède à Guy Lengagne comme maire de la ville.
2005 Le beffroi est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco.
2006 22 juin : Nausicaa déclaré d’intérêt communautaire.
2008 5 juin : réélection de Frédéric Cuvillier, élu ensuite président de la CAB.
2011 1er avril : première sortie de François Hollande comme candidat à la candidature du PS à Boulogne-sur-Mer.
2012 16 mai : Frédéric Cuvillier nommé ministre délégué auprès du ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche dans le gouvernement Ayrault.
8 juillet : Mireille Hingrez Céréda devient la première femme maire de Boulogne-sur-Mer.
18 novembre : présentation du projet de requalification des berges de la Liane entre Pont de l’Entente cordiale et boulevard de la Liane.
2014 30 mars : réélection de Frédéric Cuvillier comme maire de Boulogne-sur-Mer.
9 avril : il est nommé secrétaire d’État chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche, dans le gouvernement de Manuel Valls.

© Presses universitaires du Septentrion, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search