Version classiqueVersion mobile

Aristote et le mouvement des animaux

 | 
André Laks
, 
Marwan Rashed

Bibliographie

Texte intégral

Allan D.-J., 1955, « The practical syllogism », dans Autour d’Aristote. Recueil d’études de philosophie ancienne et médiévale offert à Monseigneur A. Mansion, Louvain, Publications Universitaires de Louvain, pp. 325-340.

Anscombe G.-E.-M., 1957, Intention, Oxford, trad. fr. de M. Maurice et C. Michon, Paris, Gallimard, 2001.

Aubenque P., 1960, compte-rendu de Torraca, 1959, Revue des Études Grecques 73, p. 298.

Aubenque P., 1978, « Les origines de la doctrine de l’analogie de l’être. Sur l’histoire d’un contresens », Les Études philosophiques, janvier-mars 1978, no 1, pp. 3-12.

Badawi A., 1968, La transmission de la philosophie grecque au monde arabe, Paris.

Balme D., 1972, Aristotle’s De Partibus animalium I and De Generatione animalium I, Clarendon Aristotle Series, Oxford University Press.

Barnes J., 1977, « Aristote dans la philosophie anglo-saxonne », Revue philosophique de Louvain, 75, pp. 204-218.

Barnes J., 1985 (ed.), The Complete Works of Aristotle : The Oxford Translation, Princeton.

Barnes J., 1987, « Roman Aristotle », dans J. Barnes et M. Griffin (edd.), Philosophia togata II, Plato and Aristotle at Rome, Oxford, Clarendon, pp. 1-69.

Barnes J., 1990, The Toils of Scepticism, Cambridge, Cambridge University Press.

Baumstark A., 1900, Syrisch-arabische Biographieen des Aristoteles. Syrische Commentare zur Εἰσαγωγή des Pophyrios, Leipzig.

Berryman S., 2002, « Aristotle on pneuma and animal self-motion », Oxford Studies in Ancient Philosophy, 23, pp. 85-97.

Berryman S., 2003, « Ancient automata and mechanical explanation », Phronesis, vol. XLVIII, no 4, pp. 344-369.

Berti E., 1989, Le ragioni di Aristotele, Roma-Bari.

Besnier B., 1996, « Aristote et les mathématiques », in E. Barbin et M. Caveing (dir.), Les philosophes et les mathématiques, Paris, Ellipses, pp. 26-42.

Biehl G., 1898, Aristotelis Parva Naturalia, Leipzig.

Bobzien S., 1993, « Chrysippus’modal logic and its relation to Philo and Diodorus », dans K. Döring & T. Ebert (edd.), Dialektiker und Stoiker, Stuttgart, Franz Steiner Verlag, pp. 63-84.

Boyancé P., 1974, « Virgile et Atlas », Mélanges d’Histoire ancienne, Offerts à W. Seston, Paris, pp. 49-59.

Brunschwig J., 1967, Aristote, Topiques, t. I, livres I-IV, édition, traduction et notes de J. Brunschwig, « Collection des Universités de France », Paris, Les Belles Lettres.

Brunschwig J., 1991, « Qu’est-ce que la Physique d’Aristote ? », dans F. De Gandt et P. Souffrin (edd.), La Physique d’Aristote et les conditions d’une science de la nature, Paris, pp. 11-40.

Brunschwig J., 2000, « Metaphysics Λ 9 : A Short-Lived Thought-Experiment », dans D. Charles et M. Frede (edd.), Aristotle’s Metaphysics Lambda, Symposium Aristotelicum, Oxford, Clarendon, pp. 275-306.

Buffière F., 1956, Les Mythes d’Homère et la pensée grecque, Paris.

Burnyeat M., 1981, « Review of M. C. Nussbaum, Aristotle’s De motu animalium », Archiv für Geschichte der Philosophie 63, pp. 184-189.

Burnyeat M., 1992, « Is an Aristotelian Philosophy of Mind Still Credible ? A Draft », dans M.-C. Nussbaum et A.-O. Rorty, Essays on Aristotle’s De Anima, pp. 15-26.

Burnyeat M., 1993, « Aristote voit du rouge et entend un ‘do’ : combien se passe-t-il de choses ? Remarques sur De anima, 7-8 », Revue philosophique de la France et de l’étranger, 1993/2, pp. 263-280.

Canguilhem G., 1965, « Machine et organisme », dans La Connaissance de la vie, Paris, Vrin, pp. 101-127.

Canguilhem G., 1968a, « Modèles et analogies dans la découverte en biologie », dans G. Canguilhem, Études d’histoire et de philosophie des sciences, Paris, Vrin, pp. 305-318.

Canguilhem G., 1968b, « Le tout et la partie dans la pensée biologique », dans G. Canguilhem, Études d’histoire et de philosophie des sciences, Paris, Vrin, pp. 319-333.

Canto-Sperber M., 1997, « Mouvement des animaux et motivation humaine dans le livre III du De anima d’Aristote », Les Études philosophiques, 1997/1, pp. 59-96.

Capelle W., 1912, « Das Proömium der Meteorologie », Hermes 47, pp. 514-535.

Carteron H., 1923, La Notion de force dans le système d’Aristote, Paris.

Caveing M., 1998, L’Irrationalité dans les mathématiques grecques jusqu’à Euclide, Villeneuve d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion.

Charles D., 1984, Aristotle’s Philosophy of Action, Ithaca, Cornell University Press.

Charlton W., 1985, « Aristotle and the Harmonia Theory », dans A. Gotthelf (ed.), Aristotle on Nature and Living Things, Pittsburgh, pp. 131-150.

Christ W., 1886, Aristotelis Metaphysica, Leipzig.

Cooper J.-M., 1975, Reason and Human Good in Aristotle, Cambridge, Harvard University Press.

Crubellier M., 1996, « Science de l’universel et connaissance du singulier », Revue de philosophie ancienne 14, pp. 75-102.

Crubellier M., 1997, « La beauté du monde. Les sciences mathématiques et la philosophie première », Revue internationale de philosophie 51, no 201, pp. 307-331.

Dietrich A., 1964, « Die arabische Version einer unbekannten Schrift des Alexander von Aphrodisias über die Differentia specifica », Nachrichten der Akademie der Wissenschaften in Göttingen, I. Philologisch-historische Klasse, Jahrgang 1964, Nr. 2, pp. 87-148.

Drossaart Lulofs H.-J., 1947, Aristotelis De insomniis, De divinatione per somnum, 2 vol., Leiden

Dumoulin B., 1986, Analyse génétique de la Métaphysique d’Aristote, Montréal/Paris.

Düring I., 1943, Aristotle’s De Partibus Animalium : Critical and Literary Commentaries,Göteborg.

Düring I., 1966, Aristoteles. Darstellung und Interpretation seines Denkens,Heidelberg.

Düring I., 1968, ‘Aristoteles’, Paulys Realencyclopädie der classischen Altertumswissenschaft, Supplementband XI, col. 159-336.

Escobar A., 1990, Die Textgeschichte der aristotelischen Schrift περὶ ἐνυπνίων. Ein Beitrag zur Überlieferungsgeschichte der Parva naturalia, Inauguraldisser-tation der Freien Universität Berlin, Berlin.

Espinas A., 1903, « L’organisme ou la machine vivante en Grèce au IVe siècle avant J.-C. », Revue de métaphysique et de morale, pp. 703-715.

Farquharson A.S.L., 1912, Aristotle, De motu animalium. De incessu animalium, Oxford.

Fazzo S., 2004, « Esordi e trattati in Aristotele », dans : Linguaggio, mente e mondo. saggi di filosofia del linguaggio, filosofia della mente e metafisica, Padova, a c. di M. Carrara – G. De Anna – S. Magrin, pp. 19-38.

Fortenbaugh W.-W., 1970, « Aristotle’s Rhetoric on Emotions », Archiv für Geschichte der Philosophie 52, pp. 40-70, repris dans J. Barnes, M. Schofield et R. Sorabji (edd.), Articles on Aristotle, 4. Psychology & Aesthetics, pp. 133-153.

Freeland C., 1994, « Aristotle on Perception, Appetition, and Self-Motion » dans Gill et Lennox, 1994, pp. 35-63.

Freudenthal G., 1995, Aristotle’s Theory of Material Substance : heat and pneuma, form and soul, Oxford, Oxford University Press.

Furley D., 1978, « Self-Movers », in G.-E.-R. Lloyd and G.-E.-L. Owen (edd.), Aristotle on Mind and the Senses, Proceedings of the Seventh Symposium Aristotelicum (Cambridge), repris dans Gill et Lennox, 1994, pp. 3-14.

Gamillscheg E., 1986, « Der Kopist des Par. gr. 428 und das Ende der Großkomnenen », Jahrbuch der österreichischen Byzantinistik 36, pp. 287-300.

Gardies J.-L., 1988, L’Héritage épistémologique d’Eudoxe de Cnide, Paris, Vrin.

Gardies J.-L., 2001, Qu’est-ce que et pourquoi l’analyse ?, Paris, Vrin.

Gill M.-L., 1994, « Aristotle on Self-Motion » dans Gill et Lennox, 1994, pp. 15-34.

Gill M.-L. et Lennox J.-G. (edd.), 1994, Self-Motion from Aristotle to Newton, Princeton.

Goulet R. (dir.), 1994, Dictionnaire des philosophes antiques, t. II, « de Babélyca d’Argos à Dyscolius » Paris, CNRS Éditions.

Goulet R. (dir.), 2000a Dictionnaire des philosophes antiques, t. III, « d’Eccélos à Juvénal » Paris, Cnrs Éditions.

Goulet R., 2000b, « Héliodore de Pruse », dans Goulet 2000a, p. 546.

Gourinat J.-B., 2001, « Comment peut-on faire l’histoire de la logique de l’Antiquité ? », dans Y.-C. Zarka (dir.), Comment écrire l’histoire de la philosophie ?, Paris, PUF, pp. 253-257.

Gourinat J.-B., 2002, « Délibération et choix dans l’éthique aristotélicienne », dans G. Romeyer Dherbey (dir.), G. Aubry (ed.), L’Excellence de la vie. Sur l’Éthique à Nicomaque et l’Éthique à Eudème d’Aristote, pp. 95-124, Paris, Vrin.

Graham D., 1999, Aristotle. Physics. Book VIII, translated with a Commentary, Clarendon Aristotle Series, Oxford.

Granger G.-G., 1976, La Théorie aristotélicienne de la science, Paris, Aubier.

Griffith M., 1983, Aeschylus, Prometheus Bound, Cambridge.

Hardie P.-R., 1983, « Atlas and Axis », Classical Quarterly 33, pp. 220-228.

Harlfinger D., 1971a, Die Textgeschichte der Pseudo-aristotelischen Schrift περὶ τόµων γραµµῶν. Ein kodikologisch-kulturgeschichtlicher Beitrag zur Klärung der Überlieferungsverhältnisse im Corpus Aristotelicum, Amsterdam.

Harlfinger D., 1971b, « Die Überlieferungsgeschichte der eudemischen Ethik », dans P. Moraux et D. Harlfinger (edd.), Untersuchungen zur eudemischen Ethik, Akten des 5. Symposium Aristotelicum, Berlin, pp. 1-50.

Harlfinger D., 1979, « Zur Überlieferungsgeschichte der Metaphysik », dans P. Aubenque (ed.), Études sur la Métaphysique d’Aristote. Actes du VIe Symposium Aristotelicum, Paris, pp. 7-36.

Hicks R.-D., 1965, Aristotle. De anima, Cambridge 1907, réimpr. Amsterdam 1965, New York 1976, Hildesheim 1990.

Hughes G.-E. et Cresswell M.-J., 1996, A New Introduction to Modal Logic, London & New York, Routledge.

Ildefonse F., 1994, « Denys le Thrace », dans Goulet 1994, pp. 742-747.

Irwin T.-H., 1988, Aristotle’s First Principles, Oxford, Oxford University Press.

Jaeger W.-W., 1923, Aristoteles. Grundlegung einer Geschichte seiner Entwicklung, Berlin.

Jaeger W.-W., 1913, « Das Pneuma im Lykeion », Hermes, 48, pp. 29-74.

Jaeger W.-W., 1957, Aristotelis Metaphysica, Oxford.

Judet DE LA Combe P., 1996, « La dernière ruse : ‘Pandore’ dans la Théogonie », dans F. Blaise, P. Judet de La Combe et P. Rousseau (dir.), Le Métier du Mythe, Lectures d’Hésiode, Lille, pp. 263-313.

Kalinowski G., 1953, « Théorie des propositions normatives », Studia logica, I, pp. 147-182, repris dans Kalinowski 1972b, pp. 17-53 (les références sont faites d’après cette édition).

Kalinowski G., 1963, « La norme, l’action et la théorie des propositions normatives », pp. 99-114, repris dans Kalinowski 1972b, pp. 55-71 (les références sont faites d’après cette édition).

Kalinowski G., 1972a, La logique des normes, Paris, PUF.

Kalinowski G., 1972b, Études de logique déontique, I (1953-1969), Paris, Librairie Générale de Droit et de Jurisprudence.

Kalinowski G., 2001, « La logique des normes et Aristote », dans M. Bastit, J. Follon (edd.), Logique et métaphysique dans l’Organon d’Aristote, Actes du colloque de Dijon, Louvain, Peeters, pp. 93-104.

Kenny A., 1975 (et 1979), Will, Freedom and Power, Oxford, Blackwell.

Kapetanaki S. et Sharples R.-W., 2000, « A Glossary Attributed to Alexander of Aphrodisias », Bulletin of the Institute of Classical Studies 44, pp. 103-143.

Kollesch J., 1985, Aristoteles, Über die Bewegung der Lebewesen. Über die Fortbewegung der Lebewesen, übersetzt und erläutert, Berlin, Akademie-Verlag.

Kung J., 1982, « Aristotle’s De motu animalium and the Separability of the Sciences », Journal of the History of Philosophy, vol. XX, no 1, pp. 65-76.

Labarrière J.-L., 1990, « De la phronesis animale » dans D. Devereux et P. Pellegrin (edd.) : Biologie, logique et métaphysique chez Aristote, Actes du Séminaire C.N.R.S.-N.S.F., Oléron, 28 juin-3 juillet 1987, Paris, p. 405-428.

Labarrière J.-L., 1997, « Désir, phantasia et intellect dans le De anima III, 9-11. Une réplique à Monique Canto-Sperber », Les Études philosophiques, 1997/1, pp. 97-125.

Lacombe G., 1931, « The Mediaeval Latin Versions of the Parva naturalia », The New Scholasticism 5, pp. 289-314.

Laks A., 1994, « Substitution et connaissance : une interprétation unitaire (ou presque) de la théorie aristotélicienne de la métaphore », in D. Furley et A. Nehamas (edd.), Aristotle’s Rhetoric. Proceedings of the twelfth Symposium Aristotelicum, Princeton, Princeton University Press, pp. 283-305.

Laks A., 2000, « Metaphysics Lambda 7 », in M. Frede – D. Charles (edd.), Aristotle’s Metaphysics Lambda, Oxford, pp. 207-243.

Lallot J., 1989, La grammaire de Denys le Thrace, traduite et commentée par J. Lallot, Paris, Éditions du CNRS.

Lanza D et Vegetti M., 1971, Aristotele. Opere Biologiche, Torino.

Leibniz G.-W., 1672, Elementa juris naturalis, dans Sämtliche Schriften und Briefe, Darmstadt, Otto Reichl Verlag, 1930, pp. 465-485 (= Modalia et elementa juris naturalis [1678-1680 ?], dans Sämtliche Schriften und Briefe, Berlin Akademie Verlag, 1999, 6 Reihe, 4 Band, Teil C, pp. 2758-2766).

Leighton S.-R., 1982, « Aristotle and the Emotions », Phronesis 27, pp. 144-175.

Lloyd G.-E.-R., 1966, Polarity and Analogy. Two types of argumentation in early greek thought, Cambridge, Cambridge University Press.

Lloyd G.-E.-R., 1987, The Revolutions of Wisdom. Studies in the claims and practices of ancient greek science, Berkeley, University of California Press.

Lloyd G.-E.-R., 1992, « Aspects of the Relationship between Aristotle’s Psychology and his Zoology », dans M.-C. Nussbaum et A.-O. Rorty (edd.), Essays on Aristotle’s De Anima, pp. 147-167.

Lloyd G.-E.-R., 1996a, « The unity of analogy », dans G.-E.-R. Lloyd, Aristotelian Explorations, Cambridge, Cambridge University Press, pp. 138-159.

Lloyd G.-E.-R., 1996b, « The metaphors of metaphora », in G.-E.-R. Lloyd, Aristotelian Explorations, Cambridge, Cambridge University Press, pp. 205-222.

Louis P., 1973, Marche des animaux. Mouvement des animaux, CUF, Paris, Les Belles Lettres.

Louis P., 1982, Aristote : Météorologiques, Livres I et II, Paris.

Lukasiewicz J., 1920, « On three-valued logic » dans S. Mc Call (ed.), Polish Logic, Oxford, Clarendon Press, 1967, pp. 16-18.

Lukasiewicz J., 1951, Aristotle’s Syllogistic from the Standpoint of Modern Formal Logic, Oxford, Clarendon Press, (trad. fr. de F. Zaslawsky, La syllogistique d’Aristote, Paris, A. Colin, 1972).

Manuwald B., 1989, « Der Unbewegte Beweger als transzendente Finalursache und ruhender Stützpunkt der Bewegung in der Schrift De motu animalium », dans Id., Studien zum Unbewegten Beweger in der Naturphilosophie des Aristoteles, Stuttgart, pp. 116-119.

Micheli G., 1998, « Il concetto di automa nella cultura greca », Rivista di storia della filosofia, 3, pp. 421-462.

Modrak D.-K.-W., 1987, Aristotle : The Power of Perception, Chicago, The University of Chicago Press.

Mondrain B., 2000, « Jean Argyropoulos professeur à Constantinople et ses auditeurs médecins, d’Andronic Éparque à Démétrios Angelos », dans C. Scholz et G. Makris (edd.), « πολύπλευρος νοῦς ». Miscellanea für Peter Schreiner zu seinem 60. Geburtstag, Leipzig, pp. 220-250.

Monfasani J., 1993, « The Averroism of John Argyropoulos and His Quaestio utrum intellectus humanus sit perpetuus », I Tatti Studies. Essays in the Renaissance 5, pp. 127-208.

Moraux P., 1961, « La méthode d’Aristote dans l’étude du ciel », in Aristote et les problèmes de méthode, Louvain, Institut supérieur de philosophie, réédité en 1980, pp. 173-194.

Moraux P., 1976 et al., Aristoteles Graecus. Die griechischen Manuskripte des Aristoteles, I. Bd. : Alexandrien-London [= Peripatoi 8], Berlin/New York.

Movia G., 1979, L’anima, Napoli.

Morel P.-M., 2000, Aristote, Petits traités d’histoire naturelle (Parva naturalia), traduction inédite, introduction, notes et bibliographie, Paris, GF.

Morel P.-M., 2002, « Les Parva naturalia d’Aristote et le mouvement animal », Revue de philosophie ancienne 20, pp. 61-88.

Morison B., 2002, On Location : Aristotle’s Concept of Place (Oxford Aristotle Studies ; Oxford).

Natali C., 1979, Cosmo e divinità. La struttura logica della teologia aristotelica, L’Aquila.

Natali C., 1989, La saggezza di Aristotele, Napoli, Bibliopolis.

Nuckowski J., 1920, Poçzatki logiki dla szkól srednich (Logique élémentaire à l’usage des écoles secondaires), Kraków, J. Czerniecki.

Nussbaum M., 1975 et 1978, Aristotle’s De motu animalium, Text with Translation, Commentary and Interpretative Essays, Princeton, Princeton University Press.

Nussbaum M., 1983, « The common explanation of animal motion », dans P. Moraux et J. Wiesner (ed.), Zweifelhaftes im Corpus Aristotelicum. Studien zu einigen Dubia, Berlin, De Gruyter, pp. 116-156.

Nussbaum M.-C. et Putnam H., 1992, « Changing Aristotle’s Mind », dans Nussbaum et Rorty, pp. 27-56.

Nussbaum M.-C. et Rorty A.-O., 1992 (edd.), Essays on Aristotle’s De Anima, Oxford, Oxford University Press.

Nuyens F.-J.-C.-J., 1949, L’évolution de la psychologie d’Aristote, trad. du Néerlandais, Louvain/Paris.

Owen G.-E.-L., 1961, « Τιθέναι τὰ ϕαινόµενα », in S. Mansion (ed.), Aristote et les problèmes de méthode, Louvain, Institut supérieur de philosophie, réédité en 1980, pp. 83-103, (repris dans G.-E.-L. Owen, Logic, Science and Dialectic : Collected Papers in Greek Philosophy, M. Nussbaum (ed.), Ithaca, Cornell University Press, 1986, pp. 239-251).

Owen G.-E.-L., 1986, « Aristotelian Mechanics », in A. Gotthelf (ed.), Aristotle on Nature and Living Things : Philosophical and Historical Studies, Pittsburgh et Bristol, Mathesis et Bristol Classical Press, pp. 227-245 (repris dans G.-E.-L. Owen, Logic, Science and Dialectic : Collected Papers in Greek Philosophy, M. Nussbaum (ed.), Ithaca, Cornell University Press, 1986, pp. 315-333).

Patzig G., 1959, Die aristotelische Syllogistik, Göttingen, Vandenhoeck & Ruprecht.

Pellegrin P., 1982, La classification des animaux chez Aristote. Statut de la biologie et unité de l’aristotélisme, Paris.

Pellegrin P., 1985, « Aristotle : A Zoology without Species », dans A. Gotthelf (ed.), Aristotle on Nature and Living Things, Pittsburgh, pp. 95-115.

Pellegrin P., 1986, « Les fonctions explicatives de l’Histoire des animaux d’Aristote », Phronesis 31, pp. 148-166.

Pellegrin P., 1990, Aristote : Les Politiques, Paris.

Perelman Ch. et Olbrechts-Tyteca L., 1958, La nouvelle rhétorique. Traité de l’argumentation, Paris, Presses Universitaires de France.

Peters F.-E., 1968, Aristoteles Arabus, Leiden.

Pines S., 1986, « The Arabic Recension of Parva Naturalia and the Philosophical Doctrine Concerning Veridical Dreams According to Al-Risala al-Manamiyya and Other Sources », Studies in Arabic Versions of Greek Texts and in Mediaeval Science, Jerusalem/Leiden.

Prantl C., 1843, De Aristotelis librorum ad Historiam Animalium pertinentium ordine atque dispositione, Munich.

Preus A., 1981, Aristotle and Michael of Ephesus, On the Movement and Progression of Animals, Translated with Introduction and Notes, New York.

Rashed M., 1996, « De Cordoue à Byzance. Sur une prothéorie inédite de la Physique d’Aristote », Arabic Sciences and Philosophy 6, pp. 215-262.

Rashed M., 2001, Die Überlieferungsgeschichte der aristotelischen Schrift De generatione et corruptione [= Serta Graeca 12], Wiesbaden.

Robinet A., 1986, Architectonique disjonctive, automates systémiques et idéalité transcendantale dans l’œuvre de G. W. Leibniz, Paris.

Rose V., 1854, De Aristotelis librorum ordine et auctoritate, Berlin.

Ross W.-D., 1936, Aristotle’s Physics, Text with introduction and commentary (Oxford).

Ross W.-D., 1955, Parva Naturalia, Oxford.

Sauvé-Meyer S., 1994, « Self-Movement and External Causation », dans Gill et Lennox, 1994, pp. 65-80.

Schneider Saxo J.-G., 1811, Aristotelis de animalium historia libri X, 4 vol., Leipzig, t. I, Epimetrum III, p. XCIV-CXXV.

Schrenk L.-P., 1994, « Proof and discovery in Aristotle and the Greek tradition : a prolegomenon to the study of analysis and synthesis », in Id. (ed.), Aristotle in Late Antiquity, Washington D.C., pp. 92-108.

Sicherl M., 1997, Griechische Erstausgaben des Aldus Manutius. Druckvorlagen, Stellenwert, kultureller Hintergrund, Paderborn.

Sorabji R., 1974, « Body and Soul in Aristotle », Philosophy 49, 63-89, repris dans J. Barnes, M. Schofield et R. Sorabji, Articles on Aristotle, 4. Psychology & Aesthetics, pp. 42-64.

Sorabji R., 1992, « Intentionality and Physiological Processes : Aristotle’s Theory of Sense-Perception », dans M.-C. Nussbaum et A.-O. Rorty, Essays on Aristotle’s De Anima, pp. 195-225.

Spengel L., 1849, « Ueber die Reihenfolge der naturwissenschaftlichen Schriften des Aristoteles », Abhandlungen der philosophisch-philologischen Classe der königlich bayerischen Akademie der Wissenschaften, V. 2, Munich, pp. 143-167.

Steinschneider M., 1883, « Die Parva Naturalia des Aristoteles bei den Arabern », Zeitschrift der Deutschen Morgendländischen Gesellschaft 37, pp. 477-492.

Theiler W., 1979, Aristoteles. Über die Seele, Berlin.

Thiel H., 1855, De zoologicorum Aristotelis librorum ordine ac distributione, Breslau.

Tièche E., 1945, « Atlas als Personifikation der Weltachse », Museum Helveticum 2, pp. 65-86.

Titze F.-N., 1823, Aristoteles über die wissenschaftliche Behandlungsart der Naturkunde überhaupt, vorzüglich aber der Thierkunde, Leipzig.

Titze F.-N., 1826, De Aristotelis operum serie et distinctione, Leipzig/Prague.

Torraca L., 1959, Aristotele, De motu animalium, Naples.

Verbeke G., 1978, « Doctrine du pneuma et entéléchisme chez Aristote », dans G.-E.-R. Lloyd et G.-E.-L. Owen, Aristotle on Mind and the Senses, pp. 191-214.

Vernant J.-P., 1957, « Remarques sur les formes et les limites de la pensée technique chez les Grecs », Revue d’Histoire des Sciences, pp. 205-225, repris dans Mythe et pensée chez les Grecs II, Paris, Maspero, 1965, pp. 44-64.

Vuillemin J., 1967, De la logique à la théologie. Cinq études sur Aristote, Paris.

Wartelle A., 1963, Inventaire des manuscrits grecs d’Aristote et de ses commentateurs : contribution a l’histoire du texte d’Aristote, Paris.

Wilkes K.-V., 1992, « Psuchê versus the Mind », dans M.-C. Nussbaum et A.-O. Rorty (edd.), Essays on Aristotle’s De Anima, pp. 109-127.

Wilson M., 2000, Aristole’s Theory of the Unity of Science, Toronto, University of Toronto Press.

Wright G.-H. von, 1951, « Deontic logic », Mind 60, pp. 1-15.

Wright G.-H. von, 1963, « Practical inference », The Philosophical Review 72, pp. 159-179, repris dans Wright, 1983, pp. 1-17 (les références sont faites d’après cette édition).

Wright G.-H. von, 1972, « On the so-called practical inference », Acta Sociologica 15, pp. 39-53, repris dans Wright, 1983, pp. 18-34 (les références sont faites d’après cette édition).

Wright G.-H. von, 1981, « On the logic of norms and actions », dans R. Hilpinen (ed.), New Studies in Deontic Logic, Dordrecht, pp. 3-35, repris dans Wright, 1983, pp. 100-129 (les références sont faites d’après cette édition).

Wright G.-H. von, 1983, Practical Reason, Oxford, Blackwell.

© Presses universitaires du Septentrion, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search