Version classiqueVersion mobile

Le moment 1900 en philosophie

 | 
Frédéric Worms

Avertissements et remerciements

Texte intégral

1Comme on l’a déjà indiqué dans l’introduction, on soulignera d’abord ici que le présent volume peut-être lu de manière suivie et comme un tout, ou bien de manière transversale, en circulant librement entre des textes qui sont autant d’« entrées » dans un même ensemble. Une très brève orientation introduit cependant chaque partie du volume.

2On voudrait surtout remercier à nouveau les différentes institutions qui ont rendu possible le présent volume : à Lille 3 le Centre Éric Weil, l’UMR Savoirs et textes, l’UFR de Philosophie, le Centre d’étude et de création des arts du XXe siècle, représentés respectivement par Patrice Canivez et Catherine Kintzler, Jean Celeyrette et Florence Thill, Bernard Joly, Joëlle Caullier, Robert Locqueneux de l’Université de Lille 1, la Maison de la recherche et le Conseil Régional du Nord-Pas-de-Calais, avec l’aide de Christine Samain. À titre plus personnel, de nombreuses réunions ont notamment eu lieu, outre les personnes déjà citées, avec A. Boissière, F. Keck, P. Macherey, P. Rousseau, P. Sabot, L. Vinciguerra. B. Joly, A. Boissière, P. Sabot ainsi que P. Macherey ont bien voulu coordonner des tables rondes lors du colloque, dont on retrouve la trace dans les textes rassemblés ici. Frédéric Keck, de son côté, a rédigé avec l’aide d’étudiants en licence de l’UFR de philosophie un compte-rendu « à chaud » du colloque d’octobre 2000 : qu’ils en soient remerciés. Je remercie tout particulièrement Jean Celeyrette de sa lecture.

3La publication du présent volume doit un soutien tout particulier au Centre Éric Weil et à l’UMR Savoirs et textes de l’Université de Lille 3.

© Presses universitaires du Septentrion, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search