Version classiqueVersion mobile

L’angoisse devant la mort

 | 
Jean Fallot

Année 1954

Bari, 1er décembre

Texte intégral

Angoisse de la mort et thanatophobie

1Ce beau, ce magnifique mois de décembre.

2Ce qui fait la différence entre la « thanatophobie », trouble psychique ayant la mort pour objet et la crainte normale ou l’angoisse de la mort est ceci : le thanatophobe voit sa mort comme imminente. Mon expérience de la mort fut exactement inverse : même si elle doit venir après des millénaires, après des vies sans nombre, elle sera et c’est cela qui compte. La reporter à l’indéfini ne sert qu’à rendre plus long le supplice de la savoir inéluctable.

3C’est le caractère d’inéluctabilité et non d’imminence qui fait le sentiment métaphysique du « je disparaîtrai ».

4Le thanatophobe au contraire n’est plus séparé de la mort par cette barrière « psychologique » : l’attente, ou l’espoir ou la prévision d’un certain temps de vie.

5Il se voit sur le point de mourir.

6J’ajoute que l’angoisse de la mort a quelque chose de très semblable : bien que, quand je l’ai ressentie pleinement, je sois demeuré absolument certain de ne pas devoir mourir immédiatement (au contraire presque : plus certain que jamais et surtout plus que jamais — si c’était possible, car psychologiquement c’est impossible — indifférent à ce problème).

7Car l’angoisse de la mort transpose ce problème. Cette sécurité psychologique fondée sur la barrière du temps est inconscience. Tout comme pour l’homme psychologiquement normal l’insécurité du thanatophobe est inconscience, erreur, illusion. Illusion de croire que tu mourras tout de suite, dit l’homme normal au thanatophobe. Illusion de t’assurer sur le temps, de ne pas voir au-delà de ce dix minutes, peut-on lui répondre.

8Qu’importe ton pari : dix minutes ou dix ans ?

© Presses universitaires du Septentrion, 1990

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search