Versione classicaVersione mobile

L’angoisse devant la mort

Journal

« Penser ma mort c’est aussi bien penser moi sans le monde que le monde sans moi, c’est penser à la rupture d’un rapport. Où l’angoisse commence c’est quand, au sentiment du monde comme réalité empirique, nous substituons une présence du monde en nous, qui serait le temps... Je n’étais pas plus satisfait du monde mais du moins je me sentais en sécurité dans un monde qui ne me satisfaisait pas. Ce sont ces deux conditions qui ont pu faire place en moi à l’angoisse de la mort : celle de disp...


Leggi il seguito
  • Editore : Presses universitaires du Septentrion
  • Collana : Philosophie
  • Luogo di pubblicazione : Villeneuve d'Ascq
  • Anno di pubblicazione : 1990
  • Pubblicato su OpenEdition Books : 16 octobre 2020
  • EAN (edizione cartacea) : 9782859393755
  • EAN digitale : 9782757426142
  • DOI : 10.4000/books.septentrion.72388
  • Numero di pagine : 336 p.

Cinquième période. Bologne, 7 décembre 1958. Bologne, janvier 1959

© Presses universitaires du Septentrion, 1990

Condizioni di utilizzo http://www.openedition.org/6540

Questa pubblicazione digitale è stata realizzata tramite il riconoscimento ottico dei caratteri automatico (OCR).

OpenEdition Books

Discipline

Filosofia

Temi

Filosofia
Cerca su OpenEdition Search

Sarai reindirizzato su OpenEdition Search