Versione classicaVersione mobile

L’anthropologie philosophique de Wilhelm von Humboldt

 | 
Jean Quillien

Deuxième partie. L’anthropologie philosophique

Chapitre VII. Les concepts fondamentaux. La compréhension

I formati HTML, PDF ed ePub di questo libro sono accessibili agli utenti di biblioteche e istituzioni che lo hanno acquistato come parte dell'offerta OpenEdition Freemium for Books. Il libro può anche essere acquistato sui siti dei librai partner, nei formati PDF ed ePub, se l'editore ha scelto questa distribuzione commerciale. Se l'edizione cartacea è disponibile, i link alle librerie sono proposti in questa pagina.

Estratto del testo

§ 1. La force de l’esprit humain

Le concept central est celui de force, auquel se ramène tout ce qui est dans l’univers. Il a été analysé dans le chapitre V ; il convient d’en préciser maintenant la traduction dans le domaine humain.

La force est ce à quoi renvoie, comme en son fond ultime, fondement infondé, tout ce qui est, et elle se montre à travers ses manifestations, qui sont infinies. L’affirmation de la grande unité dynamique du Tout est le seul poser de la pensée sur le plan ontologique. Quand elle veut comprendre ce Tout, elle découvre, à l’intérieur de l’Un, de grandes totalités, ce qui introduit un premier ordre, la multiplicité des manifestations dans un domaine donné recevant leur unité et leur cohésion de la force fondamentale dans ce domaine. Le Tout se montre à l’homme sous trois grands domaines hiérarchisés : l’inerte, le vivant, l’humain ; chacun se construit sur le précédent —sauf le premier, par définition, qui simplement est—, s’élabore à partir de lui, continue ...

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Condizioni di utilizzo http://www.openedition.org/6540

Questa pubblicazione digitale è stata realizzata tramite il riconoscimento ottico dei caratteri automatico (OCR).
Cerca su OpenEdition Search

Sarai reindirizzato su OpenEdition Search