Desktop versionMobile Version

L’anthropologie philosophique de Wilhelm von Humboldt

 | 
Jean Quillien

Deuxième partie. L’anthropologie philosophique

Chapitre VII. Les concepts fondamentaux. La compréhension

Das Programm OpenEdition Freemium bietet den abonnierten Benutzern Zugang zu dem Volltext im HTML-, PDF- und ePub-Format. Das Buch kann auch für Privatnutzer über unsere Partnerbuchhändlern im PDF- und ePub-Format online erworben werden, wenn der Verlag diesen kommerziellen Vertrieb gewählt hat. Falls die gedruckte Version erhältlich ist, sind die Buchhandlungen auf dieser Seite rechts verlinkt.

Textauszug

§ 1. La force de l’esprit humain

Le concept central est celui de force, auquel se ramène tout ce qui est dans l’univers. Il a été analysé dans le chapitre V ; il convient d’en préciser maintenant la traduction dans le domaine humain.

La force est ce à quoi renvoie, comme en son fond ultime, fondement infondé, tout ce qui est, et elle se montre à travers ses manifestations, qui sont infinies. L’affirmation de la grande unité dynamique du Tout est le seul poser de la pensée sur le plan ontologique. Quand elle veut comprendre ce Tout, elle découvre, à l’intérieur de l’Un, de grandes totalités, ce qui introduit un premier ordre, la multiplicité des manifestations dans un domaine donné recevant leur unité et leur cohésion de la force fondamentale dans ce domaine. Le Tout se montre à l’homme sous trois grands domaines hiérarchisés : l’inerte, le vivant, l’humain ; chacun se construit sur le précédent —sauf le premier, par définition, qui simplement est—, s’élabore à partir de lui, continue ...

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Nutzungsbedingungen http://www.openedition.org/6540

Diese digitale Publikation wurde durch automatische optische Zeichenerkennung erstellt.
Suche in OpenEdition Search

Sie werden weitergeleitet zur OpenEdition Search