Versión clásicaVersión móvil

L’anthropologie philosophique de Wilhelm von Humboldt

 | 
Jean Quillien

Deuxième partie. L’anthropologie philosophique

Introduction

Los formatos HTML, PDF y ePub de este libro son accesibles para los usuarios de las bibliotecas e instituciones que lo han adquirido como parte de la oferta OpenEdition Freemium for Books. El libro también puede adquirirse en los sitios de las librerías asociadas, en formatos PDF y ePub, si el editor ha optado por esta distribución comercial. Si la edición en papel está disponible, en esta página se proponen enlaces a las librerías.

Extracto del texto

Les chapitres précédents ont visé à reconstituer la genèse de la pensée humboldtienne, la base sur laquelle elle s’est construite et les aliments dont elle s’est enrichie, les objets sur lesquels elle s’est exercée, les obstacles, objectifs et subjectifs, auxquels elle a été confrontée. L’analyse se conduit, à travers les domaines particuliers, le monde politique et historique, la philologie et l’Antiquité, le beau, l’œuvre d’art et la poésie, sur fond d’un débat ininterrompu avec la philosophie, pendant environ une décennie, jusqu’en 1797.

Au terme de ces recherches intenses et variées Humboldt éprouve le besoin de faire le point et la même exigence s’impose à l’interprète de justifier, celui-ci étant effectué, le chemin choisi et d’établir, avant de poursuivre, le bilan, en vue de bien cerner, grâce à l’acquis, la tâche qui reste encore à accomplir.

1797 est, en effet, une date-charnière, beaucoup plus que 1800 que nous continuons à retenir pour des raisons de pure commodité, car el...

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Esta publicación digital es el resultado de un proceso automático de reconocimiento óptico de caracteres.
Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search