Version classiqueVersion mobile

L’anthropologie philosophique de Wilhelm von Humboldt

 | 
Jean Quillien

— B — L’exploration du monde humain. Le présent, le passé, l’éternel (politique, histoire, art)

Chapitre III. La religion, l’Etat et la Révolution

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Trois écrits sont consacrés à la politique : Über Religion (1790), Ideen über Staatsverfassung, durch die neue französische Konstitution veranlasst (1791) et Ideen zu einem Versuch die Grenzen der Wirksamkeit des Staats zu bestimmen (1792)1, ce dernier enveloppant en fait les deux autres. La conception de l’Etat détermine, en effet, aussi bien le rapport de l’Eglise et de l’Etat que la théorie de la révolution. Nous présentons d’abord le premier, afin de centrer ensuite, avec le troisième, sur l’essentiel, la conception de l’homme, et nous reviendrons sur l’interprétation de la Révolution française après avoir exposé la théorie politique d’ensemble.

De la religion est un fragment que Leitzmann a publié pour la première fois en 1903 en lui donnant ce titre peu heureux, car il ne correspond pas tout à fait au contenu, et que l'on peut dater de l’époque de Berlin en 17902. Humboldt a été marqué par G. Forster et vient de mener une longue confrontation avec Jacobi et Kant d'une part, et ...

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search