Desktop versionMobile version

L’anthropologie philosophique de Wilhelm von Humboldt

 | 
Jean Quillien

— B — L’exploration du monde humain. Le présent, le passé, l’éternel (politique, histoire, art)

Introduction

The HTML, PDF, ePub formats of this book are available to the users of libraries and institutions subscribing to the OpenEdition Freemium program for Books. The book can also be purchased on the sites of partner bookstores, in PDF and ePub formats, if the publisher has opted for commercial distribution. If a print edition of the book is available, links to bookstores will be displayed on this page.

Excerpt

Nous ne suivrons pas davantage, pas à pas, cet itinéraire spirituel, qui nous a menés vers les années 1790-1791, pour plusieurs raisons. L’une, banale, est l’extension que prendrait ce travail. Ensuite un tel procédé évite difficilement la répétition : Humboldt commence à écrire et, même s’il publie peu, sa trajectoire intellectuelle se confond désormais, pour l’essentiel, avec la recherche même, ses résultats et ses échecs. Nous ne retiendrons pourtant pas l’ordre strict de naissance des textes pour une troisième raison, la plus importante : en 1791 les dés sont jetés. La lettre précitée (p. 129) du 27 novembre 1795 comparaît Kant et Schiller sous le rapport de la découverte de l’idée fondamentale, celle qui sous-tend toute l'œuvre — tardive chez l'un, précoce chez l'autre. Humboldt illustre un troisième cas de figure, proche de Kant pour la production effective (la réalisation de l'idée), mais de Schiller pour la perception de la signification d’ensemble de la tâche.

Tout est dans ...

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Terms of use: http://www.openedition.org/6540

This digital publication is the result of automatic optical character recognition.
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search