Version classiqueVersion mobile

L’anthropologie philosophique de Wilhelm von Humboldt

 | 
Jean Quillien

— A — Les années d’apprentissage

Chapitre premier. Les années de formation 1767-1790

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

I — La formation d’un esprit : la première éducation Berlin et l'Aufklärung (1767-1785)

Guillaume de Humboldt naît à Potsdam le 22 juin 1767, son frère Alexandre à Berlin le 14 septembre 1769, au sein d’une famille très aisée, d’ascendance entièrement prussienne par le père, à la fois écossaise et française par la mère, née Colomb (les Colomb, huguenots, ont quitté le Languedoc et émigré en Prusse après la révocation de l’Edit de Nantes). La génération des deux frères résulte de l'union, par la branche paternelle, d’une lignée d’officiers, dont la situation économique était devenue médiocre, et, par la branche maternelle, d’une lignée de commerçants adonnés aux activités manufacturières, d’une noblesse d’ailleurs récente et d’une riche bourgeoisie. La famille a été anoblie, pour services rendus à la Couronne, seulement en 1738 (génération du grand-père) ; elle ne fait donc pas partie des Junker, de la vieille aristocratie prussienne. Elle possède des revenus fonciers, dont la maison ...

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search