Version classiqueVersion mobile

L’anthropologie philosophique de Wilhelm von Humboldt

 | 
Jean Quillien

Introduction. Le cas Humboldt

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Qui est Humboldt ? Il peut paraître singulier de poser une telle question au tout début d’une étude consacrée aux fondements anthropologiques de sa future philosophie du langage. Le seul énoncé de la recherche ne circonscrit-il pas, même si c’est de façon encore très générale, le champ des questions ? Humboldt serait un philosophe du langage ou un linguiste, qui aurait mis au centre de son investigation, objet parmi d’autres, le langage et, par suite, la tâche de l’interprète est parfaitement délimitée : restituer la trame et apprécier la signification et la portée de cette théorie du langage. Il aurait alors à la situer comme étape dans une évolution qui mène à la constitution de la linguistique comme science, ou bien à l’inscrire dans la lignée d’une réflexion que, depuis Platon, la philosophie n'a, au fond, jamais cessé de mener sur le langage.

 

Pourtant on n’interpelle pas de cette façon les grands auteurs de la tradition philosophique, à l’exception de quelques rares noms, génér...

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search