Desktop versionMobile Version

Albert Camus au Quotidien

 | 
André Benhaïm
, 
Aymeric Glacet

Quand le jeune Camus ouvre les yeux sur le quotidien

Agnès Spiquel

Das Programm OpenEdition Freemium bietet den abonnierten Benutzern Zugang zu dem Volltext im HTML-, PDF- und ePub-Format. Das Buch kann auch für Privatnutzer über unsere Partnerbuchhändlern im PDF- und ePub-Format online erworben werden, wenn der Verlag diesen kommerziellen Vertrieb gewählt hat. Falls die gedruckte Version erhältlich ist, sind die Buchhandlungen auf dieser Seite rechts verlinkt.

Textauszug

Quand paraît à Alger L’Envers et l’endroit (1937), Camus écrit déjà depuis plusieurs années puisque ses premiers textes datent de 1932, l’année de ses dix-neuf ans. Pendant ces cinq années, certains de ses textes sont publiés dans des revues auxquelles il participe au lycée puis à l’université d’Alger, où il mène ses études de philosophie. Les plus nombreux restent inédits, voire à l’état de brouillons ; c’est à ceux-ci que nous nous intéresserons1. Ils sont écrits comme en contrepoint à l’intense engagement politique et culturel de Camus dans cette période 1932-1937 : il adhère au Parti communiste algérien (avant d’en être exclu, dix-huit mois plus tard) ; il fonde le Théâtre du Travail et se livre avec passion à tous les aspects de ce métier d’homme de théâtre. C’est aussi la période où il se bat contre la tuberculose et vit une première expérience amoureuse aussi difficile qu’éphémère avec Simone Hié. Ce sont surtout des années où le jeune homme – qui a décidé qu’il serait écriva...

© Presses universitaires du Septentrion, 2013

Nutzungsbedingungen http://www.openedition.org/6540

Diese digitale Publikation wurde durch automatische optische Zeichenerkennung erstellt.
Suche in OpenEdition Search

Sie werden weitergeleitet zur OpenEdition Search