Version classiqueVersion mobile

Le métier du mythe

 | 
Fabienne Blaise
, 
Pierre Judet de La Combe
, 
Philippe Rousseau

Index thématique

Texte intégral

ABEILLE
163, 187 n. 47, 294 n. 70, 364 s.

ACOSMIE
225, 227 s.

ADJECTIVATION
détermination d’une réalité équivoque 64

ADJUVANT
240, 245, 246

AÈDE
aède comme artisan 132 s. et n. 100, 177 et n. 22
aède et mendiant 136-139
voir aussi Egô, Poète, Rhapsode, Philosophie

Aeikelios (« semblable à rien ») pour l’être humain sans charis 388
voir aussi Ikelos, Semblance

Aeikès, Aeikia
outrage 388
du cadavre 389

Agalma
318, 340 s., 342-345, 384-386

Agènôr
202 et n. 21

ÂGES
analyse du mythe 393-518
autres références 203 n. 24, 307 s., 322 s. ; âge d’or 162 n. 180, 185 et n. 43, 199 et n. 16, 302 et n. 2, 319, 330, 339 ; droit et travail comme cause d’un nouvel âge
d’or 187, 267 ; voir aussi Daimones ; âge de bronze 163 n. 182 ; des héros 163 n. 182 ; de fer 163, 188

AGLAIÈ
331 s.
voir aussi Charités

AGRICULTURE
activité fondamentale (avec sacrifice et mariage) 315, 316, 319, 324 s., 327, 329, 333 s., 350
voir aussi Déméter, Travail

Aidôs
322 s., 444, 458

Ainos
voir Fable

AJAX
221 et n. 42

Alètheia, Alèthès
alèthea vs. etuma et etètuma 17-19, 30, 45, 46 et n. 21, 47, 51 s., 77 n. 11, 114, 195 n. 10, 275 et n. 32, 431, 485 s.
rapport avec lèthè et la mémoire 46, 49 s.
vs. muthos 49-52 ; non opposé à muthos dans la diction homérique 49 s.
rapport avec la vérité de Parménide 77 s.
alètheia comme caractéristique des mythes panhelléniques 51
voir aussi Etètuma, Etuma, Gèrusasthai, Réalité, Vérité

Algea
opposés aux Charites 333
Alkè
444 s.

ALLÉGORIE
vs. mythe 312 n. 22, 431
au sein du mythe 408, 416, 424
néoplatonicienne 486

AMBIGUÏTÉ
comme catégorie-clé 264-268, 410-418, 427 s.
de la condition humaine 284, 316, 336, 350
ambivalence de la vie 327-329, 334, 337
ambivalence de la parole 347 s.
ambivalence d’Hermès 347
ambivalence de l’acte de Prométhée 335 s.
ambivalence de Pandore 336-338, 345, 348
ambivalence du schème de la généalogie (humaine/divine) 493

AMPHIDAMAS
417

ANCHISE
26, 29

ANIMAL
vs. homme 315, 322, 325 s., 348, 364, 461, 468, 478
violence humaine et bestialité 469 n. 6, 472, n. 13, 474, 477
chez Platon 477
animalité de Pandore 350
voir aussi Abeille, Épervier, Faux-bourdon, Rossignol

ANTAGONISTE
dans une analyse sémio-narrative 240-242, 245, 246, 247

ANTHROPOGONIE
et théogonie 488
absence d’un mythe anthropogonique chez Hésiode 284 s., 292 n. 63, 351

ANTHROPOLOGIE
265

ANTHROPOMORPHISME
237, 241, 242, 244, 248, 261 n. 22

Aoidè
27

APHRODITE
naissance 328, 367, 516
et l’union de Terre et de Tartare 510 n. 36
et Pandore 321, 329, 341, 345, 386
charts 337, 341, 345, 386
vs. Érinye 329

APOLLON
patron des poètes 90
kourotrophos 373

ARCHAÏSME
de la composition comme argument des interprètes 216

ARCHILOQUE
bouvier puis poète 45
vs. Pindare 80

ARISTIE
218, 219 s. et n. 32
de Zeus 222, 224 s.

ARISTOCRATIE
et paysan 157 s., 166 s., 356
en déclin 207
idéal aristocratique chez Hésiode 76
voir aussi Héros, Histoire

ARISTOPHANE
invective et théologie (Oiseaux) 29 n. 12
et le rapport Homère/Hésiode 75

ARISTOTE
théorie du droit 477 s.
sur l’amour familial 382

ART
et grâce 387
et illusion (dans le Bouclier) 390-392
et feu 350

ARTIFICIALITÉ
voir Pandore, Symbolique

ARTISAN
rapport avec l’aède 133 et n. 99, 134 et n. 100, 135 s., 139, 177 et n. 22, 206

ASPHODÈLE
156, 163, 303-305

ASSEMBLÉE
jugement d’Hésiode 145

ATHÉNA
naissance 367
artisane 135 s.
médiation entre vie et artifice 387
et Pandore 341, 342 s., 345 s.
apparitions dans l’Odyssée 193 n. 5
transfigurant Ulysse 342, 385 ; Pénélope 386 ; Laërte 386

ATLAS
280 s., 282 s., 284

AUTHENTICITÉ
de la Théogonie 28 n. 10, 71-74, 238
de la Typhéomachie 236-238, 260
des proèmes de la Théogonie et des Travaux 169

AUTOBIOGRAPHIE
110, 111 s., 143, 147, 148, 150, 152, 161, 164, 165, 181 n. 29, 194 et n. 9, 201 s., 207, 364
voir aussi Hésiode, Persès

AUTORITÉ
d’Homère 79
du poète 42-45, 90
du roi 158
des alèthea 52
du muthos 47 s.
voir aussi Alèthès, Hésiode

BALANCE
223

BATAILLE
déroulement chez Homère 219 s. et n. 30
chez Hésiode 220-223

BERGER
valeur symbolique 26, 45 n. 20
et divinité 25 n. 2
vs. poète 19
figure traditionnelle du berger devenu poète 45
et ventre 19
et Hésiode 29

Bios
146, 156, 159 s., 183 s. et n. 40, 302 s., 305, 316, 323 s., 334
voir aussi Travail

BLÂME
vs. éloge 120, 173, 177 et n. 23

Boulé
(volonté) de Zeus 298 et n. 84

BOUCLIER
391

CALLIOPE
première par sa fonction politique 86-88

CASTRATION
281, 328 s., 337, 367
voir aussi Ciel

CATALOGUE DES FEMMES
22, 71, 248, 271 n. 26, 492, 508

CENT-BRAS
20, 221 s., 228-233

CHAOS
20, 227 s.

Charis
éclat de l’apparence 317, 339, 341, 343-346
puissance de la vie et de l’art 387
et échange 273, 317 s., 326 s., 334, 335 s., 339, 341, 347
et festin 319
don 341 s.
correspondant aux trois fonctions 346 et n. 23
trait formel du chant des Muses 35
et Aphrodite 337, 340 ; et Pandora 317 s., 321 s., 331-333, 335 s., 338-342, 384-387 ; et la femme 325, 334, 341

CHARITES
318-321, 323, 326-328, 329-333, 337 s., 340, 346 s.
voir aussi Érinyes

CHARPENTIER
132-134, 136, 139
rapport avec le poète 134, 139

CHÊNE
et rocher (images) 32

CHRONOLOGIE
de la Théogonie par rapport aux Travaux 72-74, 176 n. 21
de l’Odyssée par rapport aux Travaux 75
voir aussi Homère

CIEL (OURANOS)
divinité 20, 21, 228, 261
lieu 225
castration 281, 328 s., 337, 367

CIRCONSTANT
dans l’analyse sémio-narrative 239 s., 243, 245, 247

CITÉ
émergence et définition 393-396
importance pour Hésiode 356, 393-396
et communication poétique 181

COLONISATION
356

COMPÉTENCE
dans l’analyse sémio-narrative 240

CONFLIT
comme dynamique de la Théogonie 20-22, 271, 298, 307
entre Prométhée et Zeus 276 et n.
34, 280, 283 et n. 52, 306 s.

CONVENTION
248
voir aussi Tradition

CONVENTIONNALISME
165
voir aussi Autobiographie

COPIE
voir Artificialité, Ikelos, Imitation, Pandore, Semblance

COSMOGONIE
et théogonie 37

CRISE
séparation des hommes et des dieux 272 s., 293, 307
politico-sociale dans les Travaux 152, 165 s., 167
voir aussi Conflit

CRONOS
castrateur 367
mettant au monde 374
voir aussi Souveraineté

CROYANCE
248 s., 253
voir aussi Idéologie

CULTURE
vs. nature 322, 340, 378, 395
voir aussi Hommes, Justice

CYCLE ÉPIQUE
immortalisation des héros et mythe des races 414

CYCLOPES
dans la Théogonie 20, 229 et n. 65, 230, 232 et n. 76
dans l’Odyssée 326

Dasmos
voir Partage, Souveraineté

DÉDOUBLEMENT
des concepts 65-67, 199, 406
voir aussi Aidôs, Éris, Nemesis, Serment

DÉMÉTER
146, 315 n. 2, 327, 329, 334

DEMI-DIEUX
421

DÉMONS
entre dieux et hommes 409
et héros 416
issus de l’âge d’or 195 s., 451, 457 s. ; et de l’âge d’argent 457 s., 492
et trente mille gardiens 423

DEMOS
influence sur le contenu des Travaux 74 s.

DÉSIR
moteur de la Théogonie 20-22 et travail 22

DESTINATAIRE
110 s., 158, 191, 200 et n. 17, 201 s., 203 n. 24, 204
relation d’Hésiode à son destinataire 68 s. ; voir aussi Narrataire de sanction 245

DESTINATEUR
de compétence 240 et n. 5

DEUCALION ET PYRRHA
333, 508, 515 s.

DEVIN
et Muses 19, 271
et poète 31

DIDACTIQUE
caractère didactique de l’œuvre hésiodique 54, 63, 426, 429, 461, 478

DIEUX
théodicée 19 s., 21 s., 270-273, 274 s., 277 s., 285, 286 n. 53, 287, 307
et permanence de l’être 19 s.
liés aux hommes 26, 38 et n. 31
ressemblance/dissemblance entre hommes et dieux 184 n. 40, 266, 268, 272-274, 276 s., 280-285, 294, 319, 324, 326, 339, 386, 474
assimilation de l’homme aux dieux chez Platon 477
langage des dieux vs. langage des hommes 61 s.
invisibles et mythe 483

Dikè
vs. hubris
178, 356, 410, 451, 505
vs. themis 107-109, 503 s.
jugement 107-109, 173
jugement et loi 178 n. 24
règle de l’échange, condition de la prospérité 322 s., 328, 344, 363
fille de Zeus 194, 195, 505

voir aussi Droit, Jugement, Justice, Themistes

DIONYSOS
347

DON
vs. refus ou rapt 264, 315 et n. 2, 316, 330 s., 335 ; dons de Zeus 322
don et contre-don 273, 316-318, 323-328, 333 s., 336
Pandore comme don 338-342

DOUBLET
voir Répétition

DROIT
et ligne droite 102, 105-110, 149 s., 174, 203 n. 22
absent chez les animaux 468
et ressemblance avec les dieux 477
comme médiation (vs. immédiateté des âges d’or et d’argent) 450
et conflits sociaux 394 s.
et ontologie 444
théorie du droit chez Socrate et Platon/chez Hésiode 466, 477 s.
comme isotopie narrative 173 s., 178, 185, 187, 189
voir aussi Ithunein, Justice, Skolios

ÉCHANGE
condition de la vie mortelle 316 s., 323-329, 333-336, 339
et femme 324 s., 340
terme-clé de la société archaïque 348
voir aussi Don

ÉCONOMIE
horizon de la réalité humaine 303-305, 309, 312 s., 326
miracle du VIIIème siècle 394
changements économiques supposés 356
domestique 357-367
nature économique de la relation entre homme et femme 380
voir aussi Maison

ECPYROSE
225-228

ÉCRITURE
et textes hésiodiques 201 et n. 18 et cohérence textuelle 251 s.
voir aussi Oralité

EGÔ
110 s. et n. 46, 112, 196 s., 200
marque d’un individu privilégié 191
voir aussi Autobiographie, Énonciateur, Énonciation, Narrateur

Eidôlon
et semblance 344 s., 383

Eiskein
343 s.
voir aussi Imitation, Semblance

EKPHRASIS
390-392, 404

ÉLOGE
vs. blâme 120, 173, 175, 177, 185, 187

Elpis
Voir Espoir

EMPÉDOCLE
schème mythique de l’amour 487

ENFANT
et espoir (dans la jarre) 290, 312 s., 359 s.
semblable aux parents 382
avantage du fils unique 362 s. ; contraste avec situation d’Hésiode 363
enfance de Zeus 372
naissances difficiles des enfants de dieux souverains 372-374
voir aussi Espoir, Généalogie

ÉNONCIATAIRE
181 et n. 29, 242
voir aussi Narrataire

ÉNONCIATEUR
180, 237, 241, 244
voir aussi Narrateur

ÉNONCIATION
marques énonciatives 110 s., 170, 174-181, 182, 188 s., 200 s., 437-448, 469 n. 6, 475, 480

ÉOLE
l’outre d’Éole 311

Eoika
et le vocabulaire de la semblance 343 s., 388

ÉPERVIER
188 et n. 50, 504

Ephetmè
197 s.

Epieikès
388
Voir Semblance

ÉPIMÉNIDE
29 n. 12

ÉPIMÉTHÉE
184 s., 263 n. 2, 274, 280, 283, 284, 311, 404 s.

ÉPOPÉE
critique de l’épopée : voir Hésiode

Epos
vs. Muthos 47-49

ÉRÈBE
puissance et/ou lieu 507 n. 32
vs. Tartare 282 s.

ÉRÉTRIE
hèrôon
416
voir aussi Amphidamas, Lélantine

Ergon
travail/exploit 125 s., 128-130, 143, 162, 166
et ponos 185 et n. 42, 396 s.
comme isotopie narrative 186
voir aussi Héros, Travail

ÉRINYE
327-329, 334, 335, 337, 367, 378 n. 59
voir aussi Charites

ÉRIS
dédoublement 65, 118-121, 142 s., 148 s., 164 s., 176 et n. 21, 177,178, 193, 199 n. 16, 206-209
bonne Éris 120, 124-140, 199 n. 16, 204-207
mauvaise Éris 121-124, 144 s., 147, 204-207, 208
contraire à la convivialité 326, 334-336 ; et âge d’or 504 n. 30
absence d’eris chez les dieux 276
rapport au contexte historique 74 s.
voir aussi Conflit

ÉRÔS
20, 257
et Charis 346
voir aussi Désir

ESCHYLE
et Prométhée 276 n. 35, 306 n. 12,
322

ESPOIR
ambiguïté 359
seule référence fixe 186-188
dans la jarre : interprétations 405 s. ; l’enfant 290, 312 s., 359 s. ; lié au travail 503 ; lié à la clôture de la jarre 311-313

Etètuma
175 n. 19, 176, 192, 193 etn. 7, 301
vs. alèthea 113-115
voir aussi Etuma

ÉTIOLOGIE
185, 187, 263, 271, 313
vs. paradigme 440

Etuma
17 s., 30, 60
(= etètuma) expression de la validité d’un acte de parole 51 s.
(= etètuma) opposé à alèthèa 51, 192
voir aussi Alètheia

ÉTYMOLOGIE
et tradition 43 n. 12
comme moyen de marquer l’adéquation entre langage et vérité 62
voir aussi Nom

EUPHROSUNÈ
332 s., 335
voir aussi Charites

EXÉGÈSE ANTIQUE
et historicisme 15
et morale 99 n. 15

EXPÉRIENCE
limitée 67 s.
comme mode de connaissance supérieur à l’enseignement des Muses 69

FABLE
182 et n. 32, 465, 504

FAUX-BOURDON
Pandore 352, 364 s.

FÉCONDITÉ
comme fonction de la femme 292, 293, 339
distinguée de la sexualité 340, 355

FEMME
évaluation négative en Grèce 351, chez Hésiode 356
féminin vs. masculin 290, 293, 348
fonction génitrice occultée chez Hésiode 353 s.
invention de la femme 263, 264, 266 s., 288, 290-299
et artifice 318 ; voir aussi Artificialité, Pandore
et dieux : éliminée des naissances divines 374
secondarité chez les hommes 351/ féminité comme première détermination sexuelle pour les dieux 377 ; à l’origine de la condition humaine 351 ; apparaît à la séparation des hommes et des dieux 381 s./femme et immortalité 22, 312 s.
rebelle à toute désignation univoque 64, 348
mélange de bien et de mal 291-294, 334, 336, 337 ; voir aussi Multiplicité
don 318, 324 s., 339 s., 348 ; hors de la relation d’échange 325
principe de l’eris 334
et oisiveté (faux-bourdons) 352 s.
et feu 330 s., 350, 354
voir aussi Pandore, Sexualité

FÉRULE/JARRE
masculin/féminin 288-290, 401

FESTIN
316, 318-321, 325 s., 329 s., 335, 338, 348
voir aussi Charis, Échange

FEU
significations possibles 264
vs. bios (vie) 307, 316
infatigable 330-332
et immortalité 22
et repas 272, 307
et dépense 330 s.
et pouvoir 376
bien (non technique) 400
et masculinité 288-290, 401
Zeus comme flamme 224-228, 288
voir aussi Ecpyrose, Foudre

FICTION
et réel 30
plaisir immédiat 31
et vérité 18-20, 224
vs. vérité 30 s., 81 s.
et croyance 81 s.
de la rencontre avec les Muses 25
voir aussi Alètheia

FLEUVES
kourotrophoi 372
excédant la connaissance 67

FORCE
vs. ruse 280, 283

FORGERON
136 s.

FORMULE
7, 29 s., 31, 32, 36, 37 n. 29, 38 n. 33,51,72 s., 103, 108, 109 n. 43, 112 n. 49, 113-115 et n. 51 et 57, 120 s. et n. 69, 122 et n. 73, 123 s. et n. 75 et 76, 125 s. et n. 81, 132 n. 95, 144 n. 132, 146, 147 n. 137, 170, 174, 175, 192 et n. 3, 203, 208 et n. 31, 215, 216 n. 14, 225 n. 52, 231 n. 72, 264, 271, 283 n. 52, 288,290 et n. 58, 309, 383, 385, 387, 388, 391 s., 402, 403, 435 n. 15, 444 s., 446,

447, 449 n. 51 et n. 52, 453, 459 et n. 74, 474

FOUDRE
arme de Zeus 227, 228, 232 et n. 76, 290, 512
signification cosmogonique 232

GAIA
voir Terre

GÉANTS
328

GÉNÉALOGIE
vs. production symbolique (Pandore) 280, 284 s., 295, 298, 377, 381
forme de discours 445
schème de l’imagination mythique 377, 482, 485-500
ambiguïté (humaine/divine) 493

Genos
vs. geneè 440 s., 492 n. 21

GENRE
épique 16
incarné par les Muses 96, 98
et individualité d’une oeuvre 15, 16
des Travaux 194 s.

Gèrusasthai
vs. legein, exprimant le vrai 30
vs. muthèsasthai 50-52, 113
parole d’autorité 52

GIGANTOMACHIE
236

GRÂCE
voir Charis

GUERRE
chez Homère 122 et n. 72, 123
critique de la guerre 121-124, 143
voir aussi Héros, Neikos

HADÈS
315 s. n. 2

HÉCATE
Titane, signe de la réconciliation entre générations divines 21, 279
kourotrophos 21, 370, 372 s.
mounogenès 370 s.
et Pandore 368-375
et Aphrodite 376 s.
antithèse de Typhée 379 n. 60
hymne à Hécate : fonction 21, 279 ; place dans la Théogonie 368 s. ; narrataires 203 n. 24

HÉLÈNE
337 s., 345

HÉLICON
le chant héliconien des Muses 33 s., 95 s. ; vs. chant olympien 34, 38, 42 et n. 8
relation entre divinités et montagnes 26
et Hésiode berger 28
lieu où fut déposé le texte des Travaux 71

HÉPHAISTOS
artisan 135 s.
médiation entre vie et artifice 387
réalisant Pandore sous les ordres de Zeus 318, 340-345, 383
bouclier d’Héraclès 390-392

HÉRA
346

HÉRACLÈS
agent de la réconciliation entre Olympiens et Titans 22, 270-272, 281 n. 44
héros de Gigantomachie 247 s.
bouclier 390-392

HÉRITAGE
voir Partage

HERMÉNEUTIQUE
application à une œuvre archaïque 15, 16, 255 s., 259-262, 263 s., 266-268 et n. 20, 269 n. 22

HERMÈS
346-348

HERÔON
d’Érétrie 416
de Théopompe à Sparte et d’Eurypontide en Messénie 417

HÉROS
de l’épopée/des cultes locaux 415-418
signification pour les nobles et les paysans 417 s.
incarnations de la dignité humaine 22
invisibilité des héros et mythe 483
comme répétition du titanesque 22
héros homérique et aède 56 s., 122 n. 72
et guerre 122
révision de l’idéal héroïque 102, 120 s., 124-140, 149, 205
critique de l’idéal héroïque 115, 119, 123, 124, 143, 144, 152, 162, 163, 166
et justice : justice des héros homériques 413 ; modèle périmé de justice 462/modèle actuel 475
point d’ancrage du mythe des races dans l’histoire 411-418
Persès comme héros 112 s.
pacification des héros de l’Iliade dans l’Odyssée 415 s.
dans la Gigantomachie 247 s. ; voir aussi Héraclès

HÉSIODE
se nommant 28 s., 73, 196 ; voir aussi Autobiographie, Nom personnage générique 43
posant son autorité 61 s., 192-196, 197 s., 200, 201, 210, 237 ; porte-parole des Muses 198 s., 200 ; de Zeus 195 s., 198, 200, 210 ; voir aussi Therapôn
limites de son savoir 67-70
critique d’Homère 30, 41, 163 s., 204 s., 398 ; voir aussi Tradition critique d’autres poèmes théogoniques locaux 41 et n. 3, 129 critique de l’épopée 115, 119, 140, 192 ; voir aussi Tradition critique de la société 162 ; H. et l’idéologie de la Cité-État 393-396 ; voir aussi Héros, Tradition, Travail
innovateur : voir Tradition hésiodisme des rhapsodes 78
voir aussi Homère

HEURES
323, 324, 327, 337, 344, 346

HISTOIRE
patrimoine de récits traditionnels 248
reflet dans les Travaux 167, 207, 209
et mythe 411, 419
interprétée par le mythe 426
voir aussi Autobiographie, Historicisme, Utopie

HISTORICISME
15, 165 s., 202, 238, 252, 260-262, 263 n. 2
voir aussi Autobiographie

HOMÈRE
personnage générique 43, 79
rapport chronologique à Hésiode 16 s., 19, 78, 80, 238
Hésiode analysant le nom d’Homère 44 et n. 14, 78 s.
réflexion sur la tradition 17
vraisemblance de l’Odyssée 30
parallélisme entre Homère et Hésiode 42-44, 218
Hésiode critique d’Homère 30, 41, 53 s., 55 et n. 8, 56-59, 130, 204 s., 207
Hésiode réélaborant la poésie homérique 68, 218, 220-229, 230 s., 259 n. 12
reprises essentielles :
vérité/mensonge (Th. 19/CW. XIX, 203) 18, 29 s., 53-60 Muses/Calchas (Th. 34, 38/Il. I, 70) 19, 31, 38 n. 33, 69 n. 36, 271 aveu d’incompétence (Tr. 649/CW. I, 202) 67 s.
chêne et rocher 77
punition des jugements tordus (Il. XVI, 384 ss./Tr. 262) 108 s.
Eris et guerre 121-123
éloge/critique du travail 130
Titanomachie/bataille iliadique 219-225
phalanges homériques 222
motif de la balance de Zeus 223 ironie d’Hésiode (Tr. 93/Odyssée XIX, 360) 398
fabrication de Pandore et toilette d’Héra (Iliade XVI) 402
Pandore et Hélène (Iliade III) 402
jarres de Zeus (Iliade XXIV) et mariage 294 ; et jarre de Pandore 408 ; et race de fer 442
race de bronze et formulaire diadique du héros 413 n. 43, 419
chronologie diadique (héros/présent) 421
ascétisme d’Achille (Iliade XIX) et des hommes de bronze 458 anonymat des Achéens (Il. XII, 70) et des hommes de bronze 459
Hésiode critiqué par Homère (Tr. 26/Od. XVII, 381 ss.) 75

HOMMES
leur rôle dans la théodicée 19 s., 21 s., 270-273, 274 s., 277 s., 285, 286 n. 53, 287, 307
et dieux 26, 38 et n. 31, 184 n. 40, 266, 268, 272-274, 276 s., 280-285, 294, 319, 324, 326, 339
origine des hommes 267 n. 12, 276 s.
condition des mortels 185, 186, 258, 268, 271, 274, 279, 284, 290, 291 s. et n. 63, 293 s., 298, 299 et n. 86, 302-305, 307-313, 316, 319, 321-329, 336, 345
et vérité 192 s.
voir aussi Agriculture, Ambiguïté, Bios, Espoir, Immortalité, Maladie, Mariage, Sacrifice, Travail

HYMNE
forme de l’hymne 102-104, 110, 170, 192 et n. 3, 193
voir aussi Hécate

IDÉOLOGIE
influençant la composition des poèmes 74-78, 80
dans Hésiode 157 s., 166 s., 316, 318 s., 320, 339, 348, 393
voir aussi Femme, Héros, Histoire, Pandore, Travail

Ikelos
296-298, 343
voir aussi Imitation, Semblance

IMITATION
structure de l’imitation 196, 199 et n. 16, 208, 298, 343 s.
rapport de la copie au modèle 296-298, 344
voir aussi Mimesis

IMMORTALITÉ
condition de l’appréhension du présent 38
vs. mortalité 184 n. 40, 247, 287
de l’espèce humaine 290

INDIVIDUALITÉ
au principe des œuvres (vs. codes) 255 s., 259-262, 466

INNOVATION
voir Tradition

INSPIRATION
comme épiphanie 25 et n. 2, 26

INTERPOLATION
35, 36 s., 69 n. 36, 99 n. 15, 169 n. 2, 236 s., 257 n. 5, 258, 398 s., 433 n. 6, 439 et n. 25 et 26, 446 et n. 42, 469

ISOTOPIES
170, 173, 176-181, 184, 185-187

ITHAQUE
lieu de l’échange 326

Ithunein
106-109, 173

JAPET
signification de sa descendance 280-285

JARRE
et travail, 185 et n. 43, 186, 360-363, 309
valeur positive du confinement 311-313
image de l’épouse 279, 290, 359 s., 366
jarres de Zeus (Iliade XXIV) et de Pandore 294, 408 ; et race de fer 442
voir aussi Espoir, Férule
« JE »
voir Egô

JUGEMENT
107-109, 149 s., 153, 174, 304 s.
voir aussi Dikè, Droit

JUSTICE
de Zeus 21, 22, 150, 173, 178 n. 24, 307 ; voir aussi Zeus
et poésie 84 s., 149, 210
et mémoire 85
et paix sociale 150-156, 187,304 s.
et travail 303, 304 s., 320, 394, 500-507 ; survie de l’homme 310, 322 s.
dans le Mythe des Âges 321 s.
des héros homériques 413
et âge d’or 451 s.
chemin de la justice/de l’injustice 505 s.
voir aussi Partage, Travail

Kleos
98 s., 100 n. 23, 101, 171 et n. 6, 271 n. 27

Koruphè
pointe du discours 445

KRSNA
25 n. 2

LANGAGE
adéquation à la réalité 62, 268, 297, 298 s., 344 ; et différence 266-268 ; voir aussi Étymologie des dieux 61 s.

LAURIER
31

Legein
(vs. gèrusasthai) exprimant le vraisemblable 30

LÉLANTINE (GUERRE)
417

Lèthè
opposée aux Charites 333
voir aussi Oubli

Limos
opposé aux Charites 333

Logos
vs. parole 347 s.
comme mythe 431, 465

LYRIQUE
et Travaux 194

MAISON
lieu de possibilité d’une pratique humaine 309, 312 s., 357-367
voir aussi Jarre

MALADIE
et condition mortelle 308, 310, 311, 313

MARIAGE
mariage, sacrifice et agriculture 315, 316, 317, 329, 350, 363
ambiguïté 357 s.
choix ou non-choix du mariage 294
et reproduction 186, 339
et sexualité 319, 327
et charis 345
et don 324 s., 333 s., 336, 340
supériorité non naturelle du mari 366

MARQUÉ/NON MARQUÉ (TERME)
47-51

MASCULIN
voir Femme

MAUVE
156, 163, 303-305

MÉDÉE
336, 355

MÉKÔNÉ
273, 274 n. 30, 285-287, 290, 306 s., 319, 326, 400, 514

MÉLÉAGRE
49

MÉMOIRE
et muthos 49
et oubli 38 s., 46
et vérité 45 s., 50

MENDIANT
132 s. et n. 98, 163, 204 s.
rapport avec le potier 135
et aède 136-139

MÉNOITIOS
280, 281-283, 284

MENSONGE
des Muses : voir Pseudea
et vraisemblance 30
poésie comme mystification (les discours d’Ulysse) 56-58
et parole 347 s.
voir aussi Alètheia

Merops
et partage 493, 495

MÉTIS
367, 372

MIMÈSIS
catégorie inadéquate pour la pensée d’Hésiode 352 n. 5
mimèsis archaïque/mimèsis platonicienne 390
vs. semblance 382, 390
voir Imitation, Semblance

MOIRES
323

MOITIÉ
et tout 155, 304 s.

MONSTRES
229 s.

MONTAGNE
et Nymphes 27
valeur symbolique 26 et n. 2, 62

MORT
187, 327 s., 333, 449 s.
voir aussi Charites, Échange, Érinyes, Hommes, Immortalité

MORTALITÉ
voir Hommes

MORTEL
voir Hommes, Immortalité

MOTIVKONTAMINATION
408

MOUTON
valeur symbolique 26

MUSES
noms des Muses correspondant aux différents aspects de l’art poétique 83
épithètes des Muses à l’origine du nom d’Homère et d’Hésiode 43 s.

détentrices de la vérité 192, 199, 344, 485 s.
conférant au poète son autorité 42-45, 98, 198 s.
associée à la fonction royale 84-91
donnant la renommée aux hommes 192
pouvoir de leur chant 17-19, 29-31, 45
caractéristiques de leur chant 32-35, 58 et n. 13, 84
limites de leur enseignement 67-70
valeur symbolique 27 ; incarnation d’une tradition poétique 96, 98 ; Muses et mémoire mythique 488
locales vs. panhelléniques 42 et n. 6 de Piérie 96
rencontre d’Hésiode avec les Muses : réalité 25-27 ; comme expérience exceptionnelle 28, 31
dictant son œuvre au poète 38
poésie sans Muses (les récits d’Ulysse) 57 s.

Muthèsasthai
vs. gèrusasthai 50-52

Muthos
vs. epos 47-49
et mémoire 49 s.
vs. logos 267 n. 15
opposé à alèthès 49-51 ; non opposé à alèthès dans la diction homérique 49 s.
muthoi comme mythes locaux 51

MYTHE
définitions :
comme logos, vs. muthos 431, 465
vs. allégorie 9, 431
vs. exhortation éthique 477 s.
vs. religion 483
paradigmatique vs. étiologique 440
transformant la culture en nature 395
et patrimoine des récits traditionnels 248
ancré dans la réalité 489, 501
et histoire 411, 426, 480 s., 501 ;
idéologies et structures narratives 427 s.
fonctionnement :
et opposition visible/invisible 483 schèmes de la représentation constitutifs du mythe 487 ; schème généalogique 377, 485-500 ; schème du chemin (Parménide) 487 ; schème de l’amour (Empédocle) 487 ; schème du démiurge (Platon) 487 critique interne du mythe (local vs. panhellénique) 42 et n. 6
comme discours :
caractéristiques du langage mythique 39
et énonciation 437 s., 480
interaction du passé et du présent 441
importance de la littéralité 437/
caractère problématique de la littéralité 495
chez Hésiode :
différence entre archétype et récit
hésiodique 434 n. 9, 468, 470, 478
mythique et non-mythique au sein des Travaux 181 s., 301-313, au sein d’un récit 396
mis en question 267
critique interne du mythe (élaboration d’une nouvelle version) 116-128, 176-178, 182-185
pouvoir de consolation du récit mythique 39

NARRATAIRE
175, 179 s., 181, 187 s., 191, 193, 200-204 et n. 24, 205, 209 s.
voir aussi Destinataire, Énonciataire

NARRATEUR
175, 176 s., 179 s., 181 et n. 31, 187, 188, 189, 194, 200, 202
voir aussi Énonciateur

NATURE
voir Animal, Culture

NAVIGATION
et limites de la connaissance 67

Neikos
144 s., 148-150, 151 s., 178, 179, 181, 208 s.
voir aussi Partage

Nemesis
66, 458
voir aussi Aidôs

NESTOR
paradigme du bon roi 84 s.

NOM
de Calliopè 83 s. n. 3
des Charites 330-333 d’Épiméthée 184
d’Hésiode 43 et n. 12, 79 n.15
d’Homère 44 et n. 14, 78 s.
de Ménoitios 281 n. 45
de Pandore 309, 338 s., 348, 354, 404
de Persès 112 s., 123, 460

NUIT
divinité primordiale 33
sa demeure 282 et n. 51 ; voir aussi Érèbe
dans la tradition 74
enfants de Nuit dispensateurs de bienfaits 36 s.
lien entre poésie et nuit 131

NYMPHES
et Muses 27
Méliennes 328

OBJET
de valeur dans une analyse sémio-narrative 246, 247

OCÉAN
divinité primordiale 33

ŒUVRE
texte comme œuvre 7, 16

OLYMPE
lieu 225
chant olympien des Muses 34 s., 88 s., 95 s.
comme figure du panhellénisme 42 et n. 8
voir aussi Hélicon

OLYMPIENS
21, 214, 224
limites de Tordre olympien 278 ; prolongé dans la justice des rois 88

« ONOMATOGONIE »
62 n. 21
voir aussi Étymologie, Orphisme

ORALITÉ
vs. écriture (absence du destinataire) 201
et idée d’œuvre 7 s., 15, 217 s., 236-238, 251, 255, 260
et autorité du poète 41-52
et art de la fiction 81 s.
et législation 84 s.
composition/récitation orales stylisées dans les Travaux 97 et n. 11
rendant nécessaire l’analyse structurale 236 s./non-prise en compte des traits propres à l’oralité par l’analyse structurale 472 n. 13

ORDINAIRE
vs. « spécial » catégorie de la langue 48
voir aussi Epos

ORPHISME
et primauté de Nuit 33
onomatogonie 62 n. 21
de l’Hymne à Arès 103 n. 28

OUBLI
et mémoire 38 s.
voir aussi Alètheia

OURANOS
voir Ciel

OVIDE
mythe des races 433

PAIN
« hommes mangeurs de pain »/« de farine » 184, 284, 290, 458
vs. mauve et asphodèle 156 s., 301-305

PALINODIE
74-80

PAN
27

PANDORE
son nom 309, 338 s., 348, 354, 404
interprétations récentes de l’épisode 263-269
fonction du mythe chez Hésiode 328-348 ; dans la Th. 270-272, 275-280, 299, 349 ; dans les Tr. 182, 185, 274, 308 s., 316, 349, 396-399, 432 ; différence entre Th. et Tr. 182-188, 349, 363, 403
charis 315-319, 329-348
entre Aphrodite et Érinye 328 s.
artificialité et semblance 292, 294-299, 380, 381 s.
et Hélène 402
et langage 199 et n. 16
vs. Ève 352, 355, 366, 377
animalité de Pandore 350
mythe de Pandore et âges du monde 514-516
destinataires du mythe de Pandore 203 n. 24
voir aussi Ambiguïté, Artificialité, Charis, Don, Échange, Femme, Jarre, Mariage, Sexualité

PANHELLÉNISME
la Théogonie poème panhellénique 41, 45, 51
panhellénisme et « vérité » 51
voir aussi Muses, Olympe

PARÉNÈSE
143, 477 s.

PARIS
26, 29

PARMÉNIDE
schème mythique du chemin 487

PAROLE
et niveaux de réalité 18
rôle de la parole dans la fonction du roi-juge 84 s.
et phèmè 171 et n. 8, 177, 178
ambivalente 347 s.
voir aussi Logos, Voix

PARTAGE
à l’origine d’un neikos 151 s.

symbole du droit 155, 167, 304 s., 328
du monde par Zeus 21, 151, 224, 276-278, 281
de Mékônè 21 s., 276-278, 285-287, 306, 316, 319, 333, 335 s., 400, 514

PASSÉ/PRÉSENT
passé mythique recréé à partir du présent qu’il éclaire 441

PAUSANIAS
sur l’authenticité de la Théogonie 71

Peithô
vs. pistis 325, 336, 346

Pèma
337
voir aussi Érinye

PERFORMANCE
et muthos 47 s.
caractère performatif du poème 188 s., 193 n. 7
énoncés performatifs 240 s.

PERSÉPHONE
315 n. 2, 327, 329, 334
voir aussi Déméter

PERSÈS
être réel ou fictif 111, 201
son nom (« destructeur de ville ») 112, 203, 460
destinataire des Tr. avec les rois 201-207
et querelle (homérique) 118, 123, 144
et frelons 163

Phatis
99 et n. 15, 100 n. 21

PHÉACIENS
326

Phèmè
99 s., 171 et n. 8, 177, 192

PHILOSOPHIE
vs. poésie 465-468
différence par rapport à la Théogonie 19
aède hésiodique comme ancêtre du philosophe-roi 91

Phthonos
137-140

PIÉRIE
95 s., 171 n. 6
voir aussi Olympe

PIERRE
valeurs différentes dans le récit théogonique 375 s., 511

Pistis
contre peithô 325, 336

PLAISIR
332
voir aussi Euphrosunè

PLATON
théorie du droit 466, 477
assimilation de l’homme au dieu ou à l’animal 477
usage de la généalogie mythique 486 n. 15, 491
schème mythique de l’artisan 487
mythe du Politique 501

PLÉTHON
conception du mythe 486 s.

PLOTIN
conception du mythe 486, 501

POÈTE
et devin 31
et rhapsode 60, 97 s.
et roi 84-91, 237
et artisan 132-136
serviteur passif et actif des Muses 38
similitude avec les Muses 39
incarnation de la fonction poétique des Muses 43 s.
associé aux Muses et à Zeus 192, 194, 199
maître de vérité 46, 237, 248 s. ; rétablissant ou racontant la vérité 188 s., 192, 193, 194
intermédiaire entre dieux et hommes 60, 188
rivalité des poètes 121, 137-140
voir aussi Aède, Hésiode, Tradition

POINTE DU DISCOURS
vs. continuité généalogique 445

POLIADES (DIVINITÉS)
vs. idéaux homériques 394

POLIS
voir Cité

POLITIQUE
pouvoir politique de la parole associé aux Muses 84-91
répercussion politique du poème 181

Ponos
185, 308 et n. 16, 327

POST-STRUCTURALISME
265 s.

POTIER
132 et n. 97, 133-136, 139, 204 s.
rapport avec le poète 134 s., 139
rapport avec le mendiant 135

PRÉSENT
comme permanence de la divinité 19
apanage de la divinité 38
des Travaux 152, 153, 164-167, 179 s. ; voir aussi Âges
voir aussi Passé/présent, Temps

PRIAMEL
197 s.

PRIÈRE
formule de prière 103 s., 194

PROCLUS
critique du mythe 486 n. 15

PROÈME
comme forme 169 s.

PROMÉTHÉE
le mythe dans la littérature 322
son rôle dans la théodicée (complicité et réconciliation avec Zeus) 21 s., 270-272, 287
fonction du récit de Prométhée dans la Th. 21 s., 270-272, 275-280, 299, 349 ; dans les Travaux 183 s., 274
à la tête du clan des hommes 273
mimant Zeus dans le partage du bœuf 21, 277 s., 281, 285-287, 335
dissimulations 183 s., 288-292, 399-401
châtiment et délivrance 271 s, 281 n. 42, 299 n. 86
vs. Typhée 282

PROTAGORAS
et Prométhée 322

Pseudea
17 s., 30, 46, 51 s.
voir aussi Mensonge

PSYCHOLOGIE
comme élément d’explication de motifs poétiques 26

PUBLIC
des poèmes épiques 74-76
de la Théogonie 217 s. et n. 28
des Travaux 181, 200 s., 203 et n. 24
voir aussi Destinataire, Idéologie, Narrataire

PYTHAGORE
Vers d’or 29 n. 12

QUERELLE
voir Éris, Neikos

RÉALITÉ
différents niveaux de réalité 17-20, 30, 285
et langage 62-64
et mythe 489, 501
humaine comme équivoque (dans les Travaux) 62-66, voir aussi Adjectivation, Femme, Multiplicité, Simulacre, Vérité

RÉCEPTION
des poèmes hésiodiques 74-76, 81, 217 s., 237, 248, 266
voir aussi Public

RÉCONCILIATION
entre Olympiens et Titans, comme enjeu de la Théogonie 21 s., 270

REMÉMORATION
comme acte de langage 49 s.
voir aussi Alètheia, Mémoire, Muthos

REMPLACEMENT
structure de remplacement 196

RÉPÉTITION, REPRISE
signifiantes 20 s., 121, 123 s., 125 s., 213 et n. 1,221,229, 256, 258 s., 271, 275, 276 s., 306 s.

RHAPSODE
et aède 60, 97 s., 133, 237
hésiodique 72-82, 237
prestige social 237
tradition rhapsodique 236-249

RICHESSE
et honneur 124 et n. 77
enrichissement comme acte héroïque 125, 128 s.
sa légitimité 305
voir aussi Justice, Travail

RIRE
signe de joie festive 332
voir aussi Euphrosunè

ROCHER (IMAGE DU)
voir Chêne

ROI
et aristocratie 417
et Muses 84-91, 181 ; primat de la fonction royale sur la fonction poétique 86-88 ; similitudes et différences entre paroles de poète et de roi 86 s., 90 s., 142 n.123
et théogonie 44 s.
de la Théogonie vs. rois des Travaux 74, 75 s., 209
roi-juge 109, 150, 155, 158, 320 ; dôrophagoi 153-158, 161 s., 206 ; mauvais rois 305 ; voir aussi Jugement
comme narrataire 187 s., 202-207
et âge d’or 451 s.

ROSSIGNOL
188 et n. 50, 195, 196

RUMEUR
positive ou négative 98-100
voir aussi Kleos, Phatis

RUSE
associée à Terre 20, 271, 275, 278 s., 280, 285, 299
de Zeus et de Prométhée 278, 282, 283, 285-293, 295, 298 s., 306 s., 331 s., 336
propre à Pandore 347
voir aussi Force

SACRIFICE
26, 263, 273, 315, 319, 324 s., 326, 329, 333, 350
voir aussi Deucalion, Partage

SAGESSE
comme genre poétique 112, 164, 194 s. et n. 9, 197

SATIÉTÉ
147

SATURNE
et la faucille 509

SAUVAGE (MONDE)
26

Sèma
375 n. 53

SEMBLANCE
vocabulaire de la semblance 382 s., 388
vs. apparence et ressemblance 382
vs. imitation 382, 390
voir Imitation

SÉMIO-NARRATIVE (ANALYSE)
235-249, 252, 261 s.

SÉMONIDE
et le paradigme de l’épouse-abeille 364

SERMENT
66

SEXUALITÉ
transaction dangereuse 354
quasi absente du mythe de Pandore 366
distinguée de la fertilité 355
voir aussi Femme, Généalogie, Pandore

SIMPLICIUS
analyse du récit mythique 486 n. 15

SIMULACRE
vs. réalité 344 s.
voir aussi Ambiguïté, Pandore

Skèptron
31, 43, 45, 89 s., 91

Skolios
107-109, 173, 203 n. 22

SOLON
convergence avec Hésiode 167, 429
remplaçant Zeus par l’Eunomia 173

SOUVERAINETÉ
mythe de souveraineté 214, 223, 367, 372
récit de combat pour la souveraineté 236-249
et partage 491, 513 ; voir aussi Prométhée
et fonction guerrière 231 n. 75, 232 et n. 76
voir aussi Royauté, Trifonctionnalité

SPÉCIAL
vs. ordinaire, catégorie de la langue 48
voir aussi Muthos

STÉSICHORE
et Homère 79

STRUCTURALISME
188, 264 s., 315

STRUCTURES
de surface et profondes 239-249, 258 s.

STYX
et mort d’Achille 512

SUBSTITUTION
structure de la substitution 196 s., 198, 199 et n. 16, 200, 208

SUJET
et élaboration du sens 7, 15 s.
entre autonomie et hétéronomie 16
dans l’analyse sémio-narrative 239 s., 244 s., 246, 247
voir aussi Egô

SUPPLÉMENTARITÉ
196, 199 et n. 16, 200, 267 n. 14, 299

SYMBOLIQUE
dimension symbolique de l’épisode de Prométhée 275, 280, 283, 285, 292, 296, 298 du mariage 340
du don 340
voir aussi Généalogie, Symbolisme

SYMBOLISME
des nombres 512

TARTARE
vs. Érèbe 282 s.
définitions dans l’ensemble de la Th. 257 n. 5
anthropomorphe et spatial 241 s., 244, 261 n. 22, 507 n. 32
figure du Chaos 257
lieu défini au terme de la Titanomachie 232 s.

TEMPS
cyclique ou linéaire (dans le Mythe des races) 453 s., 477, 500-507
rapport entre passé, présent, futur dans le chant des Muses 19 s., 34, 70
distorsion propre au temps mythique 489
temps du mythe et temps réel 502
du récit et de l’énonciation 188
principe de différenciation (dans âge d’argent) 456
ambiguïté du présent (mythique/éthique) 461, 477
temporalité ouverte des hommes 284 s.
voir aussi Passé/présent, Présent

TERRE (GAIA)
puissance et lieu 239 s., 241, 244, 257 n. 5, 261 n. 22
choisie, contre d’autres, comme divinité primordiale 33
principe de différenciation 20, 21, 22
principe de production 223 s., 228, 233, 271 et n. 26, 275, 278 s., 330, 339
jouant le rôle des Olympiens homériques 222
à l’origine de la Titanomachie 240 n. 5, 245
rusée 278 s., 280, 285
lieu d’activité des hommes 119 s.
vs. mère nourricière 456

THALIÈ
330 s.
voir aussi Charites

Thauma
337, 376, 384, 392
voir aussi Charis

Themistes
85 et n. 18, 107-109, 173
voir aussi Dikè, Jugement

THÉODICÉE
fonction des hommes dans la Théogonie 20, 21, 270-272, 277
voir aussi Dieux, Héraclès, Hommes, Prométhée, Théogonie

THÉOGONIE
différence par rapport à la philosophie 19
et théodicée 20, 35
et cosmogonie 37
poème d’autorité 44 s., 79
voir aussi Mythe, Généalogie

THÉOGONIE
rapport entre la Théogonie et les Travaux 74-77, 95 s., 111, 114 s., 118 s., 182-188, 189, 192, 264 n. 4, 268 s. et n. 21, 279, 298 n. 85, 349, 363, 403

Therapôn
poète comme therapôn de Zeus 196

TISSAGE
136 et n. 108, 109

TITANS
anonymes dans Titanomachie 283 n. 52
mythe des Titans et cosmogonie 224, 227
issus de et opposés à Terre 20
vs. Olympiens 214 ; nécessité de la réconcilitation 21, 270
et mythe des races 450, 511
voir aussi Hécate, Prométhée

TONNERRE
lié à la victoire de Zeus 203 n. 23

TRADITION
indissociable de l’innovation 7
influence sur une œuvre archaïque 15, 16
créant des personnages génériques (voir aussi Hésiode et Homère) 42
à l’origine de la spécificité des formes que prend un phénomène commun 26 et n. 3, 27
reflets de la tradition chez Hésiode 34, 60, 64, 84-86, 96, 97 n. 11
prise de distance par rapport à la tradition ou réinterprétation de la tradition chez Homère 17, 121, 123, 137 ; chez Hésiode 17, 19, 27, 53, 96 s., 98 n.12, 103 s., 106, 110, 113, 163, 164, 194, 259
critique de la tradition chez Hésiode 29 et n. 12, 53 et n.2., 115, 120 s., 122 n. 72 et 73, 123 s., 129, 130, 131 s., 140, 142, 143, 144, 148, 150 s., 158, 164, 394, 411 s., 437 et n. 20, 455 n. 64, 460-462
innovation hésiodique 61-70, 86, 98 n. 12, 120, 124, 140, 164 s., 193, 194, 195, 197, 204, 218 ; voir aussi Adjectivation, Dédoublement, Multiplicité, Travaux
récit traditionnel 235-249
voir aussi Homère

TRAVAIL
ergon/ponos 396 s.
et condition humaine 176, 177, 184, 185, 187, 290, 302, 305, 309, 397, 463, 480
contre désir 22
nouvelle forme d’héroïsme 125, 128, 130, 142 s., 152, 154 s., 158
et âge d’or 156, 162 s., 267, 302 n. 2, 310 ; et justice 307 ; condition de richesse 303, 305
et privation 160, 303, 310, 323 s. ; voir aussi Bios
et Espoir 503
justice au principe du travail 503/le manque (et le travail) au principe de la justice 461

TRAVAUX
poème novateur 97
visée des Travaux 301
voir aussi Théogonie

TRIFONCTIONNALITÉ
167 n. 187, 409 s. (en Béotie et à Sparte), 435, 451, 467 n. 5, 470

TYPHÉE
242, 257, 259, 282 et n. 48, 513

TYRTÉE
et Homère 388

ULYSSE
aède 57 s., 80, 200
et l’aède Phémios 207 n. 30, 341 s.
transfiguré en Phéacie 341 s., 384 s.
dépourvu de semblance à Troie 389

UTOPIE
208 s.

VENTRE
de la femme 279 et n. 39, 289, 294
et vérité 19
voir aussi Berger, Espoir, Jarre

VENTS
et Typhée 258

VÉRITÉ
et fiction 18 s., 119, 149, 165 s., 224
et vraisemblance 30, 34, 39
et tromperie 46, 137, 199 et n. 16 ; poésie inspirée (vraie) vs. poésie mensongère 58
et panhellénisme 51
vérité hésiodique opposée à l’épopée 54 et n. 3, 55 n. 5
apanage des Muses 192
apanage du poète 192 s.
vérité et expérience 69
voir aussi Alètheia, Etètuma, Etuma, Étymologie

VIE
définition de son excellence 320 s.
liée à la justice 323
ambivalente 327-329, 334, 337
comme don 339-342

VISIBLE/INVISIBLE
opposition au fondement du mythe 483, 494

VOIX
et mensonge 184, 186, 187 n. 47, 347 s.

VOLCAN
figurant une guerre cosmique 243 et n. 7

XÉNOPHON
l'Économique et les femmes 352

ZEUS
anthropomorphe 242
enfance 372
autochtone 374
comme principe d’ordre 21, 35, 105, 172 s., 189, 194, 249
répartissant les timai 224, 277, 281, 367
rusé 278 s., 285-293, 298
dikè de Zeus 102, 106, 109, 150, 178 n. 24, 203
boulè de Zeus 298
patron des rois 90
référence ultime du poète 90 s., 98, 109, 188 ; comme partenaire d’Hésiode 191
père 195, 210
son pouvoir sur la renommée des hommes 101 s., 171 s., 177, 192, 203, 204
son aristie 222, 224 s.
son action cosmique 225-228 ; son organisation du monde 232, 285
déterminant le futur 311
protégeant Hécate 369-375
créant Pandore 375-380, 403-405
avalant Métis 372
et hommes 270, 285, 306 ; voir aussi Hommes, Prométhée

ZIELINSKI
loi de Zielinski 216

© Presses universitaires du Septentrion, 1996

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search