Version classiqueVersion mobile

Le Timée de Platon

 | 
Fredrich Wilhelm Josef Schelling

Bibliographie

Texte intégral

1) Édition des textes de Platon utilisée par Schelling :

« Platonis philosophi quae extant graece ad editionem Henrici Stephani accurate expressa cum Marsili Ficini interpretatione », Editio Bipontina 1781.

2) Édition des textes de Platon que nous utilisons :

J. Burnet, Platonis Opera, Oxford University Press, 1986.

3) Traductions des œuvres de Platon que nous utilisons :

Philèbe, traduction J-F. Pradeau, Paris, GF, 2002.

Timée, traduction L. Brisson, Paris, GF, 2001.

4) Textes cités par Schelling :

F.-V.-L. Plessing, Versuche zur Aufklärung der Philosophie des ältesten Altertums, tome I Plato’s metaphysiche Philosophie, Leipzig 1788-1790.

W.-G. Tennemann, « über den göttlichen Verstand aus der platonischen Philosophie » parue en 1791 dans le tome I de la revue des Memorabilien éditée par H.-E.-G. Paulus.

D. Tiedemann, « Dialogorum Platonis Argumenta exposita et illustrata » paru en 1786 en appendice à l’édition Bipontine.

5) Études consacrées au Timaeus :

Timaeus (1794), hrsg. von Hartmut Buchner, mit einem Beitrag von Hermann Krings, « Genesis und Materie. Zur Bedeutung der Timaeus-Handschrift für Schellings Naturphilosophie », Stuttgart-Bad Cannstatt, Frommann-Holzboog, 1994.

Timaeus, traduzione italiano di M. d’Alfonso e F. Viganò, con un’introduzione di Francesco Moiso. Milano, Guerini e associati, 1995.

W. Beierwaltes, « Plato’s Timaeus in german idealism. Schelling und Windischmann » in Plato’s Timaeus as cultural icon, ed. by G. Reydams-Schils, University of Notre Dame Press, 2002.

R. Bubner, « La découverte de Platon par Schelling » in Images de Platon et lectures de ses œuvres, edité par A. Neschke-Hentschke, Louvain-Paris, 1997, p. 257-282.

« Platon im Denken Schellings » in Das antike Denken in der Philosophie Schellings, Schellingiana Bd11, Stuttgart – Bad Cannstatt, Frommann-Holzboog, p. 30 et sq.

F. Fischbach, « Le fragment-Timée de Schelling : entre idéalisme transcendantal et philosophie de la nature ». Kairos no°16, Presses universitaires du Mirail, 2000, p. 319-339.

M. Franz, Schellings Tübinger Platon-Studien, Göttingen, Vandenhoeck & Ruprecht, 1995.

O.-F. Summerell, « Perspektiven der Schwärmerei um 1800. Anmerkungen zu einer Selbstinterpretation Schellings » in Platonismus im Idealismus, hsg. von B. Mojsisch und O.-F. Summerell, Leipzig, 2003.

6) Études générales :

W. Beierwaltes, Platonisme et idéalisme, trad. M.-C. Challiol-Gillet, J.-F. Courtine, P. David, Paris, Vrin, 2000.

E. Brito, La création selon Schelling, Presses universitaires de Louvain, 1987.

P. Büttgen « Foi, folie, raison et Réforme. L’histoire de la Schwärmerei au XIXe siècle ». In Bulletin de la Société de l’Histoire du Protestantisme Français. Janv-mars 2002, no°148.

E. Cassirer, Le problème de la connaissance dans la philosophie et la science des temps modernes, tome III. Les systèmes postkantiens, traduction à l’initiative du Collège de philosophie, revue par Ch. Bouchindhomme, Paris, Cerf, 1999.

H. Cohen, « La théorie platonicienne des idées et les mathématiques » in Néokantismes et théorie de la connaissance, trad. sous la direction de M. de Launay, Paris, Vrin, 2000.

J. Havet, Kant et le problème du temps, Paris, Gallimard, 1946.

M. Heidegger, Schelling, trad. J.-F Courtine, Paris, Gallimard, 1977.

Heimsoeth, « Kant und Plato », Kant-Studien no°56, Cologne 1965, p. 349-372.

F.-W.-J. Schelling, Premiers Écrits (1794-1795), trad. J.-F. Courtine, Paris, PUF, 1987.

E. N. Tiegerstedt : The decline and fall of the neoplatonic interpretation of Plato. Commentationes Humanarum Litterarum, no°52. Helsinki, 1974.

X. Tilliette, Schelling, Biographie, Paris, Calmann-Lévy, 1999.

X. Tilliette, Schelling, une philosophie en devenir, Paris, Vrin, 1970.

© Presses universitaires du Septentrion, 2005

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search