Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La dramatique conciliaire de l’Antiquité à Vatican ii

 | 
Guillaume Cuchet
, 
Charles Mériaux

Quatrième partie. La dramatique par excellence : Vatican II, les moments, les hommes, les groupes

L’intervention du cardinal Liénart au concile Vatican II le 13 octobre 1962

Catherine Masson

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le cardinal Liénart a plus de 78 ans lors de la première congrégation générale du concile Vatican II, le 13 octobre 1962. Il en aura 84 lorsque le pape Paul VI acceptera sa démission en 1968 après 40 années d’épiscopat à Lille et près de 10 années passées à préparer et vivre le concile et travailler encore entre 1965 et 1967, dans la commission ad hoc, à l’application des décisions conciliaires… Un vieux cardinal donc, qui a traversé les trois quarts de l’histoire du XXe siècle, à la fois si riche et si douloureuse. Il jouit encore d’un grand prestige auprès de ses confrères plus jeunes, français et étrangers, et fait partie de ceux qui ont accueilli avec enthousiasme, dès le début, l’annonce du concile par Jean XXIII, en 1959. Il écrira même dans son testament spirituel combien ce fut une « chance » pour lui de vivre ce moment au soir de sa vie.

Ce ne fut pas sans fatigue, difficultés de toutes sortes et même inquiétudes en particulier face à la première réception du concile. Il res...

© Presses universitaires du Septentrion, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540