Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La dramatique conciliaire de l’Antiquité à Vatican ii

 | 
Guillaume Cuchet
, 
Charles Mériaux

Quatrième partie. La dramatique par excellence : Vatican II, les moments, les hommes, les groupes

Henri de Lubac, un homme aux « ailes de géant » au concile Vatican II

Loïc Figoureux

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Quand je rencontrai il y a quelques années, pour ma thèse consacrée au père de Lubac durant le concile Vatican II, le père Gustave Martelet, qui avait bien connu le père de Lubac et, surtout, l’avait côtoyé à Rome durant ces années d’aggiornamento, il compara son confrère à l’albatros de Baudelaire : Lubac aurait, au concile, été cet homme « aux ailes de géant ». Certes, il n’alla pas jusqu’au bout de la comparaison, jusqu’à citer les deux derniers vers : « Exilé sur le sol au milieu des huées/Ses ailes de géant l’empêchent de marcher », mais l’idée était bien celle-là. Lubac, figure éminente de la théologie du XXe siècle, aurait été incapable de s’insérer dans une mécanique conciliaire dans laquelle il se serait quelque peu senti perdu. C’est de ce constat que je voudrais partir ici, afin d’interroger l’insertion d’un théologien de premier plan dans une mécanique conciliaire complexe. Faire du père de Lubac une sorte de pur esprit perdu au milieu d’une assemblée trop vaste et trop ...

Auteur

Professeur agrégé d’histoire, docteur en histoire

© Presses universitaires du Septentrion, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540