Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La dramatique conciliaire de l’Antiquité à Vatican ii

 | 
Guillaume Cuchet
, 
Charles Mériaux

Première partie. Écrire et réécrire la dramatique conciliaire

Le problème de l’image dans le dernier acte du Concile de Trente : documents inédits du mois de novembre 1563

Pierre Antoine Fabre

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Contextes

Nous sommes à la fin du mois de novembre 1563, quelques jours avant la clôture du Concile de Trente, à Trente, le 3 décembre1. Entre les tout derniers décrets posés sur la table des évêques et des experts réunis dans la petite ville de frontière de la catholicité romaine, doit encore être écrit et déclaré celui qui touchera le culte des saints et de leurs reliques et le culte des images. Je rappelle brièvement les trois propositions qui guident ici la recherche2. Premièrement, il y a effectivement eu un travail sur les énoncés de ce traité : la réunion des commissions préparatoires en témoigne, bien qu’elle soit mal documentée3, pour des raisons pour une part sans doute tout à fait contingentes, le Concile étant proche de son terme et une partie de la bureaucratie conciliaire étant déjà dispersée après un nouveau long séjour à Trente ; en témoigne aussi la volonté, affichée par les partisans d’un écrit dogmatique sur le sujet des cultes, de développer la discussion jusqu’à ...

Auteur

© Presses universitaires du Septentrion, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540