Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La dramatique conciliaire de l’Antiquité à Vatican ii

 | 
Guillaume Cuchet
, 
Charles Mériaux

Première partie. Écrire et réécrire la dramatique conciliaire

Éphèse I (431) et Éphèse II (449) : concilia ou latrocinia ?

Ramón Teja et Silvia Acerbi

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le titre du présent livre nous a incités à consacrer notre contribution à un sujet que l’un de ses protagonistes, le comte Irénée de Tyr, qualifia de tragoedia : il s’agit du concile d’Éphèse de 431 et de celui que nous pouvons sans aucun doute considérer comme sa continuation, presque comme une seconde phase, célébrée à Éphèse en 449. De 543 à 537, le diacre romain Rustique, neveu du pape Vigile (537-555), séjourna, pour y étudier, au monastère des Acémètes à Constantinople, où étaient conservés, dans une très riche bibliothèque, les documents les plus significatifs des conciles provoqués par les controverses christologiques des Ve et VIe siècles. Son travail consista essentiellement dans la révision d’une ancienne traduction latine des Actes des conciles d’Éphèse et de Chalcédoine, qu’il compara aux manuscrits grecs originaux à sa disposition en ces lieux.

L’ouvrage qui en résulta fut appelé par Rustique lui-même Synodicon1. Se trouvaient, au nombre des abondants documents qu’il dé...

Auteurs

Universidad de Cantabria-Santander

Universidad de Cantabria-Santander

© Presses universitaires du Septentrion, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540