Version classiqueVersion mobile

Dynamiques langagières et logiques professorales en classe de langue

 | 
Laura Nicolas

Partie 3. Le groupe comme entité collective

Introduction de la partie 3

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Cette troisième partie approfondit les mouvements de réception des propositions individuelles d’apprenants pour en montrer la portée collective. À travers les mouvements de reprise, qui seront définis en chapitre 7, les enseignants mettent généralement au service du groupe les propositions individuelles des apprenants. Via des mouvements de répétition, de reformulation ou de rephrasage, communément regroupés sous la dénomination « reprises », les enseignants élargissent leur focalisation au reste du groupe. Ils s’appuient sur les préoccupations individuelles des apprenants pour les transformer en préoccupations collectives et susciter par là un apprentissage commun (chapitre 8). L’analyse des reprises met au jour une modalité distincte mais néanmoins complémentaire de celle du feedback individualisé : à la figure du groupe comme agrégat d’individus nécessitant un enseignement différencié se superpose celle du groupe comme entité collective, destinataire d’un même enseignement. Un « ...

© Presses universitaires du Septentrion, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search