Version classiqueVersion mobile

Dynamiques langagières et logiques professorales en classe de langue

 | 
Laura Nicolas

Partie 2. Le groupe comme agrégat d’individus

Chapitre 6. Croyances enseignantes et relations interpersonnelles

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

On fait, chez les enseignants, le constat d’une réponse non seulement assidue mais aussi très individualisée, ciblée et généralement enthousiaste aux tours de parole des apprenants. La prise en compte des interventions de chacun des individus composant le groupe indique chez les enseignants une tendance à individualiser les relations. On montrera dans ce chapitre la manière dont s’effectue cette individualisation dans l’interaction et on s’arrêtera sur les éléments qui la rendent possible : la connaissance que les enseignants possèdent des profils des membres du groupe-classe et les croyances qu’ils développent à leur sujet.

Une certaine image de l’apprenant se développe dans la pensée enseignante en amont du cours et pendant l’interaction. Cette « figure » a été étudiée sous le terme d’« archi-élève » (Ronveaux, 2014) qui définit « cet élève que l’enseignant inscrit dans la tâche et qui réalise effectivement cette dernière dans une activité scolaire » (p. 124). « Produit de cette sé...

© Presses universitaires du Septentrion, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search