Version classiqueVersion mobile

La traduction en moyen français de la lettre anticuriale

De curialium miseriis epistola d’Æneas Silvius Piccolomini

Alors qu’il s’est réfugié à l’automne de 1444 dans une petite ville autrichienne pour échapper à l’épidémie de peste qui règne dans l’entourage de Frédéric III, où il vit, Æneas Silvius Piccolomini, qui deviendra pape en septembre 1458 sous le nom de Pie II, consacre ses loisirs forcés à composer une épître contre la vie de cour. Cette lettre, adressée à son ami Johannes von Eych, conseiller de l’empereur, est rédigée en quelques semaines seulement. Elle constitue un bon exemple de l’attit...


Lire la suite
  • Éditeur : Presses universitaires du Septentrion
  • Collection : Documents et témoignages
  • Lieu d’édition : Villeneuve d'Ascq
  • Année d’édition : 2007
  • Publication sur OpenEdition Books : 15 janvier 2020
  • EAN (Édition imprimée) : 9782859399726
  • EAN électronique : 9782757427026
  • DOI : 10.4000/books.septentrion.62848
  • Nombre de pages : 240 p.

© Presses universitaires du Septentrion, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Mots clés

Personnes citées

OpenEdition Books

Disciplines

Histoire

Thèmes

Histoire
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search