Version classiqueVersion mobile

France-Allemagne

 | 
Anne Baillot
, 
Ayşe Yuva

Questions sur le « pouvoir des intellectuels » en France dans le moment 1800

Jean-Luc Chappey

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La période directoriale constitue selon la tradition historiographique un moment charnière dans l’histoire des intellectuels français. Les fameux Idéologues semblent en effet incarner la figure canonique de l’intellectuel républicain agissant en politique par le biais d’institutions autonomes (l’Institut national et la Classe des sciences morales et politiques, la Décade philosophique,…), donnant corps, dans un contexte de « reconquête des libertés », à un projet ambitieux : la construction d’une nouvelle science générale de l’homme définie sous le nom d’Idéologie (ou d’anthropologie en 1802) doit empêcher le retour de la « Terreur » et permettre de stabiliser la République. Leur non moins fameuse « défaite » en 1803-1804 constituerait le signe évident de la victoire d’un pouvoir autoritaire soucieux de détruire les espaces de contestation intellectuelle. Ces interprétations restent aujourd’hui largement véhiculées, alimentant ce que l’on pourrait appeler le roman héroïque de l’inte...

© Presses universitaires du Septentrion, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search