Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Langage et politique

 | 
Bruno Ambroise
, 
Bertrand Geay

Partie 3. La production idéologique

Performativité et évidence discursive. « Aujourd’hui » dans les discours politico-médiatiques

Thierry Guilbert

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Cet article, situé en analyse du discours (AD), s’inscrit dans un travail portant sur l’effet d’évidence utilisé par les discours idéologiques et, en particulier, par le discours idéologique néolibéral, dans la presse écrite. Il poursuit plus précisément l’hypothèse selon laquelle les déictiques temporels ont une importance centrale dans l’établissement de l’évidence discursive1 et de sa performativité.

Nous reviendrons plus loin sur cette hypothèse, mais il importe auparavant de préciser le sens des mots-clés utilisés ci-dessus. Nous avons défini la notion d’idéologie comme un système d’idées à vocation prosélyte ; l’adjectif néolibéral renvoie à ce que l’on entend généralement par « idéologie néolibérale », une doctrine qui promeut la « libéralisation des échanges et des marchés financiers » et la réduction du rôle de l’État dans l’économie2. Enfin, par le syntagme discours néolibéral, nous désignons un discours non homogène qui appartient à la formation discursive de l’idéologie n...

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540