Version classiqueVersion mobile

Figurines grecques en contexte

 | 
Stéphanie Huysecom-Haxhi
, 
Arthur Muller

4. Quelles fonctions pour les terres cuites en contextes profanes ?

Interpreting Terracottas in Domestic Contexts and Beyond: The Case of Metaponto

L’interprétation de figurines de terre cuite en contexte domestique et au-delà. Le cas de Métaponte

Rebecca Miller Ammerman

Résumé

Prospections et fouilles dans la chôra et la ville de Métaponte ont recueilli des figurines de terre cuite des ive et iiie s. av. J.-C. par douzaines dans des contextes d’habitat, par centaines dans des sanctuaires, tant ruraux qu’urbains. On commence par examiner l’assemblage de représentations provenant de plus d’une douzaine de fermes dans la chôra de Métaponte. Dans un deuxième temps, au-delà de ces fermes, l’accent est mis sur l’imagerie des terres cuites figurées qui apparaissent en plus grand nombre dans les contextes d’habitat et qui sont également offertes dans les nombreux sanctuaires ruraux et urbains de la cité. Grâce au caractère extensif des prospections dans la chôra métapontine, on peut maintenant appréhender tout le panorama des pratiques religieuses, depuis le niveau privé de la maisonnée, en passant par le niveau plus public des sanctuaires ruraux de proximité, jusqu’au niveau de la religion officielle sanctionnée par la cité.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

In recent years, there has been an increased interest in the presence of terracottas within domestic contexts throughout the ancient Mediterranean world.1 What role a figured terracotta may once have played within a household is a question that often lies open to interpretation. Did a given terracotta serve, for instance, a purely decorative purpose? Or did its imagery unavoidably evoke a set of social and sacred beliefs, not only of the individual household, but also of the larger community? Does the presence of such an object signal, moreover, formal, repeated actions of rite within a domestic setting? And if so, how do these private practices at the level of the household relate to ritual actions and their implied system of beliefs that were performed in the more public context of a sanctuary?

Recent research on terracottas of the 4th and 3rd centuries BC from the Greek city-state of Metaponto on the instep of the boot of southern Italy provides an opportunity to explore such ques...

Auteur

Colgate University, Hamilton (NY), USA.

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search