Version classiqueVersion mobile

Figurines grecques en contexte

 | 
Stéphanie Huysecom-Haxhi
, 
Arthur Muller

3. Terres cuites figurées en contexte funéraire

Nysiac Devotions: Woman-and-Child Figurines from Byzantine Burials at Beth Shean

Dévotions nysiaques: kourotrophes en terre cuite de tombes Byzantines de Beth Shean

Stephanie A. Hagan

Résumé

Trois figurines en terre cuite de kourotrophes provenant de sépultures de la période byzantine (330-638 apr. J.-C.) à Beth Shean (Scythopolis) en Israël, ont été identifiées comme Isis ou Marie en raison de leur iconographie. Mais le culte d’Isis n’est pas fortement attesté à Beth Shean et aucun attribut ne les identifie ni avec Isis ni avec Marie. Dionysos en revanche, fondateur mythique de la ville, y était l’objet d’un culte important. L’histoire de l’art, des témoignages monétaires, architecturaux et épigraphiques à Beth Shean suggèrent que les premiers habitants de la ville byzantine ont pu considérer ces figurines comme des représentations de Nysa, la nourrice de Dionysos, dont la légende affirmait qu’elle été enterrée là. L’image de Dionysos et de sa nymphe-nourrice était bien adaptée à un contexte funéraire: la renaissance miraculeuse du dieu sorti de la cuisse de Zeus donnait à ses fidèles l’espoir d’échapper à la mort et de renaître. Le même thème iconographique se retrouve dans les villes proches de la Décapole, comme Pella et Césarée.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

1. The figurines, their context and the problem of their identification

Beth Shean in Israel was long significant for its strategic and fertile location south of the Sea of Galilee.1 Spurred by an interest in the city’s biblical history, the University of Pennsylvania’s University Museum Expedition began excavations there in 1921 under the direction of Clarence Fisher. Soon after the start of their work the team discovered a temple, which Fisher believed had been dedicated to the god Dionysos, because a temple frieze depicted the god’s garlanded head. Fisher reported to the excavation’s supporters at home that his inference “was further supported by several fine terracotta figurines of Bacchus nursed by nymphs found in the [great northern] cemetery.”2

The figurines mentioned by Fisher were part of a cache of three figurines from the same tomb. Two of the examples from the tomb depict a seated woman with a child in her lap. The better preserved of these two joined the collection of the...

Auteur

University of Pennsylvania, USA.

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search