Version classiqueVersion mobile

Figurines grecques en contexte

 | 
Stéphanie Huysecom-Haxhi
, 
Arthur Muller

1. Interpréter des terres cuites figurées

Female Figurines of Classical and Hellenistic Times from Euboea. An Exploration of their Votive and Funerary Uses

Figurines féminines d’Eubée (Grèce) de l’époque classique et hellénistique. Usages votifs et funéraires

Maria Chidiroglou

Résumé

Les figurines recueillies depuis le xixe s. sur les principaux sites d’Eubée, Chalcis, Érétrie, Histiaia-Oreos et Karystos, sont examinées ici en fonction de leur contexte de trouvaille. De nombreuses figurines féminines des ve et ive s. av. J.-C., dont les types iconographiques apparaissent parfois sur plusieurs sites, comme les protomés, les courotrophes, les figures juvéniles debout ou assises et les acteurs comiques dans des rôles féminins, ont été trouvées aussi bien dans des tombes que dans des sanctuaires d’Eubée : elles prouvent que les mêmes ateliers répondaient aux différents besoins du marché, en vue d’une destination funéraire aussi bien que votive. Certaines figurines élaborées ont peut-être fait l’objet de commandes spéciales : elles manifestaient le statut de l’élite locale à la fois dans des contextes sacrés et profanes.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Four main city-states, among many smaller ones attested, played significant roles in the history and archaeology of the island of Euboea in antiquity.1 The cities of Chalkis2 and Eretria3 are located in the center of the island, Karystos4 in the south, and Histiaia-Oreos in the north (fig. 1). Excavations in Eretria began at the end of the 19th century under Chr. Tsountas, K. Kourouniotis, and the American School of Classical Studies, and continued with the Swiss Archaeological School and the Greek Archaeological Service.5 Survey and salvage excavations by the Service and Foreign Archaeological Schools began on the rest of the island in the mid-1960s.6

Fig. 1. – Map of Euboea, with sites mentioned in the text.

Image 100000000000017F0000014B415A0BB3CD3F45F8.jpg

Author’s drawing.

The present paper presents some examples of female terracotta figurines from sites on Euboea in order to explore their votive or funerary use. The evidence derives from cemetery and sanctuary sites and combines, where possible, data from old and recent salvage e...

Auteur

National Archaeological Museum, Athens.

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search