Version classiqueVersion mobile

Les archives de la mise en scène. Hypermédialités du théâtre

 | 
Jean-Marc Larrue
, 
Giusy Pisano

Témoignage

Le relevé de mise en scène témoin de l’évolution du théâtre, de 1950 à 2000

Serge Bouillon et Danielle Mathieu-Bouillon

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans les années 1950, existait encore faubourg Saint-Martin, une brasserie nommée Le Batifol. Cet établissement était, avant la guerre, le point de rencontre des artistes dramatiques et lyriques en attente d’un organisateur de spectacle qui lancerait depuis la porte ouverte avec fracas :

J’ai vendu un gala Corneille à Maubeuge ! [ou n’importe où ailleurs]. Il me faut une distribution pour Horace. Alors, on va procéder par ordre : Horace ?

Et les réponses fuseraient :

– Je l’ai joué !
– As-tu le costume ?
– Malheureusement non.
– Moi je l’ai !
– D’accord, viens par ici.
– Curiace ?
– Je l’ai joué !

et ainsi de suite. En 48 heures, on rassemblerait les heureux élus pour bricoler un semblant de mise en place.

– Alors, voyons, toi, tu rentreras par le jardin.
– Mais c’est par le fond, que je rentrais !
– Si tu veux.
– Ah ! Non, c’est moi qui rentrais par le fond, Curiace entrait par la cour. […]

Et chacun de déclamer son rôle à l’avant-scène, comme il avait appris à le faire dans l’aventure précéde...

© Presses universitaires du Septentrion, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search