Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les archives de la mise en scène. Hypermédialités du théâtre

 | 
Jean-Marc Larrue
, 
Giusy Pisano

Mise en scène

Folies et fantaisies dans le fonds ART : des sous-genres du vaudeville ?

Adélaïde Jacquemard-Truc

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Folies et fantaisies sont deux termes qui reviennent régulièrement dans le paysage dramatique du XIXsiècle et de la première moitié du XXsiècle. Leur utilisation est marquée par une certaine souplesse, qui complique souvent l’analyse. Nous envisagerons ici les pièces tirées du fonds ART désignées, de façon plus ou moins définitive, comme « folies » ou comme « fantaisies », afin d’apporter quelques éléments de caractérisation de ces œuvres. On ne saurait prétendre, toutefois, donner un cadre fixe à des textes qui, par leur nature même, se prêtent mal à la définition.

Folies et Fantaisies sont également les noms de théâtres parisiens. Nombreuses sont les salles nommées folies1, dont certaines, comme les Folies-Bergère, existent toujours. D’autres portent le nom de fantaisie, suivi d’une indication de lieu, comme les Fantaisies Parisiennes2. Toutes ne sont d’ailleurs pas des salles de théâtre. Ces scènes, en plus d’être diverses, accueillent des types de spectacles variés : comédies...

© Presses universitaires du Septentrion, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540