Version classiqueVersion mobile

Corps, travail et statut social

 | 
Anne-Catherine Gillis

Corps et travail

Markers of Occupational Stress in Maritime Activities of Ancient Thasos Island: an Exercise in Ethno-Archaeology

Anagnostis Agelarakis, Yula C. Serpanos, Eustratios Papadopoulos, Sofia Tsoutsoubei et Marina Sgourou

Résumé

Le syndrome des exostoses de l’oreille externe est un trouble auditif que l’on peut sans doute associer à des expositions prolongées ou répétées à l’eau froide. Dans les nécropoles de la Thasos antique, en Grèce, un seul cas (sujet adulte mâle) d’exostoses auditives a été identifié parmi un grand nombre de sépultures. Selon les données historiques et archéologiques, la Cité-État était renommée dans l’Antiquité pour l’importance de sa flotte et ses activités maritimes. Le squelette sur lequel ont été identifiées des exostoses auditives présentait également d’indéniables ressemblances avec 16 autres individus mâles sur les 57 sépultures situées le long de la côte. Ceci semble bien pouvoir être mis en rapport avec une activité professionnelle, si l’on compare cet ensemble au large échantillon de population étudié à Thasos. Cette étude présente également des données ethnographiques comparatives basées sur l’étude d’un groupe d’artisans de Thasos spécialisés dans la construction de bateaux en bois, comprenant 9 individus mâles d’âges et de spécialisations divers. Grâce à cette approche, il est proposé d’appréhender la faible fréquence d’exostoses auditives dans la Thasos antique non pas comme une question liée à la conservation des ossements ou à l’échantillon de population représenté mais plutôt comme le reflet de la spécialisation des activités dans le domaine de l’artisanat naval.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

1. Introduction

Thasos, the northernmost of the Aegean Islands, was colonized in the 7th century B. C. by the people of the Cycladic island of Paros1 because of its important strategic position for trade with the Thracian mainland and for its lumber, marble, gold, silver, copper, and iron resources. The newly founded city-state of Thasos kept close ties with Paros (its metropolis city) throughout antiquity. Soon after its foundation, Thasos continued to establish strongholds and colonies on the mainland2 as narrated by the ancient poet Archilochus who fought in arms in the region for the establishment of Thasos and its colonies.3 Thasos became rich and powerful, dominating trade routes in the Aegean Archipelago and the Eastern Mediterranean, its coinage found in Syria and Egypt, and its amphorae for the trade of its famous wine4 throughout the Aegean to the Black Sea. The dominance and nautical prowess of Thasos is recorded by historian Herodotus describing the Greco-Persian Wars and...

Auteurs

Adelphi University, Anthropology Department

Adelphi University, Communication Sciences and Disorders

18th Ephorate of Prehistoric and Classical Antiquities, Greece

Consulting Archaeologist, Prinos - Thasos Island, Greece

(†) 18th Ephorate of Prehistoric and Classical Antiquities, Greece

© Presses universitaires du Septentrion, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search