Version classiqueVersion mobile

Les archives de la mise en scène. Hypermédialités du théâtre

 | 
Jean-Marc Larrue
, 
Giusy Pisano

Esthétique et technologie du son

La vérité théâtrale dans les traces sonores des cahiers de régie

Vincent Dussaiwoir

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’image photographique et cinématographique ainsi que l’enregistrement sonore peuvent fixer la représentation théâtrale. La captation, visuelle et sonore, devrait permettre de restituer ce moment en principe, par excellence, éphémère. Pourtant, il nous semble y avoir plus de vérité théâtrale (et de poésie, oserions-nous dire) dans un relevé factuel écrit. La trace littéraire et littérale de l’acte scénique rapproche le temps du lecteur du temps théâtral. Ils sont tous deux un ralentissement de la réalité, une redéfinition du réel. L’état de lecteur est proche de l’état créatif du spectateur de théâtre, que nous pourrions appeler « spectacteur ». Nous savons que toute représentation est la trahison d’une promesse et que toute mise en scène est constituée de deuils successifs. Une captation fige le résultat de ces deuils. Pour qu’un tel système se rapproche d’une vérité théâtrale, il serait nécessaire de filmer les répétitions et les représentations dans leur ensemble. Dans ce cas, il...

© Presses universitaires du Septentrion, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search