Version classiqueVersion mobile

Figurines de terre cuite en Méditerranée grecque et romaine

 | 
Arthur Muller
, 
Ergün Laflı

2.2. Mobilier funéraire

Animal Terracottas from Children Graves at Opuntian Locris

Figurines d’animaux dans des tombes d’enfants en Locride Opontienne

Maria Selekou

Résumé

En Locride opontienne, près de Kynos, le port de l’antique Oponte, a été fouillé un cimetière de 80 tombes datées de la fin de l’époque archaïque au iie s. av. J.-C. Il s’agit uniquement d’inhumations en pithos ou amphore. Les terres cuites animales présentées ici ont été recueillies dans 7 tombes d’enfants d’époque classique. Pour la plupart, le dessus des corps des figurines est moulé, tandis que le dessous et les membres sont modelés. Le répertoire comporte porcelets, colombes, chevaux (avec ou sans cavaliers), tortues, coqs et bovins. Il s’agit probablement de productions d’un atelier local qui dans certains cas copiait des modèles importés. Les types représentés sont communs dans d’autres régions de Grèce, comme en Béotie, Attique, Corinthe, Olynthe et Rhodes au ve s. av. J.-C. Dans des tombes d’enfants, ces figurines ont une signification apotropaïque ; mais elles peuvent aussi être interprétées comme de simples jouets d’enfants.

Entrées d'index

Keywords :

child, Opous, cemeteries, animal

Géographique :

Grèce, Locride

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Homer was the first to characterize the region opposite “sacred Euboea” as Locris, in which he mentions eight cities and one river (Iliad ΙΙ 527-535). In antiquity Locris was divided into two parts: Eastern and Western Locris. According to Strabo (IX 2.13-18 and IX 4.1-7), Eastern Locris stretched from Thermopylai in the north to ancient Halai in the south (fig. 1). The east side of Eastern Locris was called “Opuntian”, the adjective used to designate the residents around the ancient city of Opous.1 Opuntian Locris appears for the first time as a participant in the expedition against Troy in the Homeric Catalogue of Ships (Iliad ΙΙ 531). Ancient Opous was noted also as the homeland of Patroklos.

Fig. 1. – Map of Locris from Thermopylai in the north to ancient Halai in the south.

Image

The cemetery of Livanates.

1. Context and assemblage

The necropolis, one of the most important in the region, is located 2 km west of modern Livanates2 at the site of Triantaphyllia near Kynos,3 the harbour of a...

Auteur

Ministry of Culture, Athens, Greece.

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search