Version classiqueVersion mobile

Figurines de terre cuite en Méditerranée grecque et romaine

 | 
Arthur Muller
, 
Ergün Laflı

2.2. Mobilier funéraire

Terracotta Figurines from Cemeteries of Chaironeia in North Boeotia

Figurines de terre cuite des cimetières de Chéronée (Béotie septentrionale)

Anna Alexandropoulou

Résumé

Parmi les trouvailles recueillies dans deux importants cimetières d’époque classique récemment fouillés près de Chéronée se trouvent de nombreuses figurines de types béotiens bien connus. Les péplophores coiffées d’un haut polos, les protomés féminines, les jeunes gens tenant un coq et les animaux prédominent ; des types moins courants, comme les piliers hermaïques, sont également présents. Une caractéristique de production commune à la plupart de ces figurines est l’emploi de moules usés ; plusieurs péplophores ont d’ailleurs été tirées du même moule. Les caractéristiques de facture – pâte grise, cuisson de qualité médiocre – de la majorité de ces figurines les désignent comme des produits d’un atelier local.

Entrées d'index

Keywords :

Peplophoros, protome, herm

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Recent excavations in the wider area of Chaironeia1 have brought to light two important cemeteries of the Classical period.2 Significant among the grave goods are the terracotta figurines, a representative sample of which is published in the present paper.

The earliest examples (figs. 1-5) are of the widespread Boeotian Peplophoros type. Of these, the figurines in figures 1-3 are particularly interesting because they are made of the same soft reddish brown clay and were produced from the same mould. Their technical traits and stylistic rendering, with heavy proportions, thick neck and face with large cheeks and rough features, point to their production in a regional workshop in northern Boeotia. Comparison of them with typological parallels leads to a date in the last quarter of the 5th century BC,3 to which the late examples of the Boeotian Peplophoros type are assigned. These also include the next two figurines (figs. 4-5), which share the same soft grey clay and display a common d...

Auteur

Ministry of Culture, Athens, Greece.

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search