Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Figurines de terre cuite en Méditerranée grecque et romaine

 | 
Arthur Muller
, 
Ergün Laflı

1.2. Quelques thèmes

Protomés de terre cuite de l’antique Lètè (Mygdonie)

Terracotta Protomes from Ancient Lete (Mygdonia)

Katerina Tzanavari

Résumé

Les protomés féminines apparaissent en un grand nombre dans le mobilier funéraire des nécropoles de l’antique Lètè (Mygdonie, Macédoine) ; elles se répartissent en 5 types iconographiques principaux. Parmi les exemplaires des types A, B et C (ve - ive s.) on reconnaît des importations béotiennes du ve s., dont l’influence se prolonge jusqu’au ive s., mais aussi des importations probables depuis les ateliers plus proches d’Olynthe et d’Akanthos en Chalcidique. C’est au tournant du ive au iiie s. que s’installent des ateliers à Lètè : leurs productions (types D, E) se prolongent jusqu’en plein iie s., avec quelques exemplaires originaux où l’on peut reconnaître Isis ou Aphrodite Antheia.

Female protomes appear in large numbers in the funerary furniture of the necropoleis of ancient Lete (Mygdonia, Macedonia). They can be divided into five principal iconographic types. Among the examples of types A, B, and C (5th to 4th century), one can recognize Boeotian imports of the 5th century, whose influence was prolonged until the 4th, but also by probable imports from the nearby workshops of Olynthus and Akanthus in Chalchidiki, which were the closest. The workshops at Lete were installed around the turn of the 4th to the 3rd century, and the production of types D and E continued until the 2nd century, with some original examples representing Isis or Aphrodite Antheia.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’antique Lètè est l’une des agglomérations les plus importantes de Mygdonie en Macédoine orientale, occupée de l’époque archaïque à l’époque protobyzantine1. Elle doit à sa situation non loin au Nord de Thessalonique mais aussi aux programmes édilitaires de Cassandre et, à partir du iie s. au passage de la voie Egnatia, une prospérité particulière aux époques hellénistique et romaine. Les cimetières s’étendent loin autour de la ville : ils ont été utilisés de façon continue du vie s. av. J.-C. à la fin du ive ap. J.-C. Quelques ensembles funéraires isolés – tombeaux macédoniens ou de type plus simple, décorés de peintures et riches en mobilier, comme les tombes de Derveni2 – doivent être en relation avec les routes qui reliaient la ville à sa chôra et l’arrière-pays montagneux à la plaine maritime de Mygdonie.

1. Les protomés féminines de Lètè dans leurs contextes

Les protomés féminines en terre cuite3 forment une classe de trouvaille particulièrement abondante dans ces nécropoles, e...

Auteur

Musée archéologique, Thessalonique, Grèce.

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540