Version classiqueVersion mobile

Figurines de terre cuite en Méditerranée grecque et romaine

 | 
Arthur Muller
, 
Ergün Laflı

1.1. Quelques types iconographiques

Two kourotrophoi from Bet She’an (Israël)

Deux kourotrophes de Bet She’an (Israël)

Renate Rosenthal-Heginbottom

Résumé

Deux figurines en terre cuite représentant une femme/mère tenant un enfant sur les genoux ont été trouvées dans des tombes de Bet She’an. D’après le style et la chronologie on les a identifiées comme Isis ou Marie lactans du ve et vie s. de notre ère. Cette identification est rejetée ici. Après avoir examiné les sources iconographiques et le sens religieux du sujet dans le contexte local et régional, je propose d’interpréter ces statuettes, expression de l’art et de la foi populaire, comme un reflet des pratiques liées à la religion messianique antique. L’objet représente un enfant et non pas un bébé allaité. On peut conclure que l’aspect principal n’est ni l’acte d’allaitement ni le soin maternel. Par contre dans les cérémonies funèbres les statuettes votives ont été placées dans les tombes comme un acte d’allaitement sacramental et symbolique pour exprimer l’espoir de résurrection. Enfin, en considérant l’importance et la persistance du mythe de la fondation de Bet She’an, je suggère d’identifier les deux figurines comme celles de Nysa et Dionysos.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

1. The figurines

In Late Roman – Early Byzantine tombs at Bet She’an (Israël), in a cemetery on the northern slopes of the Harod Stream, two terracotta figurines portraying a seated female with child were found, both close in subject and style.1

1. The first statuette (figs. 1-2), exhibited in the Rockefeller Museum, Jerusalem, is 12.6 cm high. The female is sitting on a rectangular stool or bench and holds a child on her lap, clad in a knee-length tunic. With her left arm she supports the child’s back and with her right hand she offers her left breast to the child which has the head turned to the front and is looking at the spectator. Both hands are depicted flat with the fingers spread. On the right hand the distance between the thumb, the forefinger and the third finger is greater than between the other fingers. The nipple of the breast can be clearly discerned between the forefinger and the third finger. The fingers of the left hand are spread schematically. The nipple of the righ...

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search