Version classiqueVersion mobile

Figurines de terre cuite en Méditerranée grecque et romaine

 | 
Arthur Muller
, 
Ergün Laflı

1.1. Quelques types iconographiques

Les figurines d’hydrophores : milieu(x) et signification(s)

The HydrophorosTerracotta Type: Context(s) and Signification(s)

Jacky Kozlowski

Résumé

L’hydrophore est la représentation d’une (jeune) femme debout, vêtue de façons diverses, qui soutient de l’une des mains une hydrie posée sur sa tête. Dans le monde grec, rencontré de façon privilégiée dans les sanctuaires consacrés à des divinités féminines, et en particulier de Déméter et Korè, ce type iconographique de figurine a parfois été découvert en milieu funéraire et plus rarement dans des habitations. Il sera établi, dans un premier temps, dans quelles proportions les figurines d’hydrophores ont été retrouvées et dans quel milieu, ce qui permettra de définir à la fois leur distribution chronologique et géographique. Dans un second temps, on s’interrogera sur la signification de cet objet : ce type de représentation renvoie-t-il à de simples jeunes femmes rapportant l’eau de la fontaine à la maison ou leur signification est-elle plus profonde ?

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les représentations d’hydrophores en terre cuite sont relativement communes. Elles sont disséminées dans l’ensemble du monde grec : on en retrouve depuis la Crimée jusqu’en Égypte et depuis Chypre jusqu’en Sicile. La plupart des catalogues d’expositions de figurines présentent au moins une fois ce type ; mais le contexte de découverte de ces objets, lorsqu’il est antérieur au début du xxe s., n’y est presque jamais mentionné. Les figurines de terre cuite des musées permettent toutefois l’établissement d’une typologie, d’une chronologie et même d’une cartographie de la distribution du type.

Les fouilles du xxe et du xxie s. en ont livré un grand nombre d’exemplaires, pour lesquels les contextes ont été notés avec précision. Les études récentes soulignent en particulier les découvertes récurrentes d’hydrophores dans les sanctuaires de Déméter du bassin égéen. Ce constat, certes juste, est réducteur car cette déesse n’est pas la seule à laquelle on ait consacré ce type de statuettes. Pa...

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search