Version classiqueVersion mobile

Le blé, le sucre et le charbon

 | 
Francis Przybyla

Une activité législative sélective

Introduction de la partie

Texte intégral

1Au travers de cette analyse, il s’agit, tout d’abord, de scruter les formes de l’intervention législative et de quantifier chacun des types d’activités : prises de parole, propositions de loi, amendements, participation aux commissions, rédaction de rapports… Le traitement des données doit permettre de distinguer entre les élus qui sont de vrais bourreaux de travail et ceux dont le mutisme s’accompagne d’une activité législative plus que réduite. Entre ces deux cas extrêmes, il y a place pour tout l’éventail des situations.

2Dans un second temps, la recherche privilégie le contenu de l’activité parlementaire. Les sujets d’étude sont dénombrés et sériés. Les thèmes de prédilection sont mis en relief. Les sujets oubliés ou évités sont également porteurs de sens. Tout ceci doit permettre d’apporter un éclairage précis sur la qualité de la participation législative des élus nordistes.

© Presses universitaires du Septentrion, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search