Version classiqueVersion mobile

Les habitants d’Alcântara

 | 
Frédéric Vidal

Première partie. Un espace social, un cadre de vie

Introduction de la première partie

Texte intégral

1Il existe une forme de connaissance intuitive des villes. Les regards portés par des témoins ou de simples observateurs, d’hier ou d’aujourd’hui, ne doivent pas être jugés a priori comme forcément faux ou contestables. Le choix d’un terrain d’étude en début de recherche se base en grande partie sur ces sentiments diffus. Dans le cas de Lisbonne, les sciences sociales n’ayant pas encore suffisamment déconstruit les images et les savoirs, ce type de connaissance joue encore un rôle important dans les approches historiques sur les sociétés et sur les espaces urbains. Ainsi la plupart des quartiers de la capitale portugaise sont-ils facilement identifiables par une série de présupposés sociologiques ou culturels. En choisissant Alcântara, c’est la composante ouvrière de la société lisboète que je souhaite étudier et que je vais probablement rencontrer. Ce choix n’a pas vraiment à être justifié, il porte tout simplement sur le quartier ouvrier le plus emblématique du Lisbonne de la fin du XIXe siècle. En revanche, il semble nécessaire de comprendre ce qu’il recouvre. Cette première partie est donc consacrée à un espace social – Alcântara – et à une époque – la fin du XIXe siècle et les premières décennies du XXe. Mon projet s’inscrit globalement dans une moyenne durée, les quelques décennies où Alcântara évolue insensiblement d’un espace industriel vers un quartier populaire urbain. Dans cette partie, je vais cependant me placer dans un cadre chronologique plus vaste, en remontant un peu en amont au cours du XIXe siècle. Mais, plus que des processus longs, je cherche à repérer un moment où il a pu exister différents niveaux de confrontation et d’interaction entre des groupes sociaux, des représentations et des pratiques. Je commence par la description des grands cadres structurels (chapitre 1) et identitaires (chapitre 2), avant d’aller à la rencontre des individus et des groupes.

© Presses universitaires du Septentrion, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search