Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La population de Roubaix

 | 
Chantal Petillon

Remerciements

Texte intégral

1Au terme d’un travail qui a mobilisé une bonne part de mon énergie entre 1981 et 1996, date à laquelle j’ai soutenu une thèse dont ce livre est issu, comment ne pas dire en priorité ma gratitude envers Pierre Deyon qui n’aura pas vu le terme d’une entreprise qu’il n’a cessé de suivre pas à pas, sans jamais ménager conseils et encouragements. Comment ne pas lui associer, dans un même élan, Jean-Pierre Bardet dont j’ai pu constamment solliciter l’avis en matière de démographie historique et à qui je suis grandement redevable d’avoir, en outre, maîtrisé l’outil informatique à une époque où cela relevait de la gageure.

2Parmi celles et ceux qu’il me faudrait remercier tour à tour, beaucoup se reconnaîtront. Ils me pardonneront sûrement d’exprimer plus particulièrement ma gratitude envers :

  • Gérard Gayot à qui rien de ce qui concerne la laine et les ouvriers n’est étranger ;
  • Didier Terrier qui, dans l’entreprise de refonte de la thèse pour cette publication, fut toujours présent par son soutien moral et ses conseils permanents ;
  • Hubert Bataille, Thierry Delattre et Jacques Renard qui, chacun dans son domaine respectif, m’ont toujours épaulée ;
  • Marie-Claire, Nicole, Paul, Claude et Isabelle qui n’ont jamais compté leur temps ni leur peine pour me venir en aide à un moment ou à un autre au cours de toutes ces années ;
  • Philippe, Martine, Marie-Claire, Christian, Anne, Annie, Thierry, qui ont toujours porté de l’intérêt au fur et à mesure de l’avancement de cette recherche, et, plus que tout, mes parents et ma sœur qui m’ont supportée de bout en bout, avec une patience et une compréhension jamais démenties.

© Presses universitaires du Septentrion, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540