Version classiqueVersion mobile

Michel Debré et l’Île de la Réunion

 | 
Gilles Gauvin

Remerciements

Texte intégral

1Cet ouvrage a pu voir le jour grâce au soutien financier du conseil général de la Réunion et de sa présidente Nassimah Dindar. Qu’ils soient les premiers remerciés.

2Je remercie ensuite tout particulièrement le professeur Serge Berstein qui a bien voulu assumer la direction de ma thèse et qui n’a jamais été avare de ses conseils éclairés.

3Mes plus vifs remerciements vont également à Anne Simonin sans qui le riche fonds d’archives Michel Debré n’existerait pas et qui m’a constamment soutenu et fait confiance dans le travail de classement du fonds Réunion. Merci tout particulièrement à Dominique Parcollet qui fait tout pour faciliter l’accès et le travail des chercheurs au Centre d’Histoire de Sciences-Politiques.

4Je remercie bien évidemment la cinquantaine de témoins et acteurs, élus locaux et nationaux, anciens ministres et Premiers ministres, qui ont accepté de me recevoir une ou plusieurs fois et qui pour certains m’ont communiqué des archives privées.

5La thèse dont ce livre est tiré n’aurait pu être rédigée sans toutes les personnes qui dans les centres d’archives et dans les bibliothèques accueillent et aident les chercheurs. Que ces personnes de l’ombre soient ici remerciées.

6Un grand merci à Jean-Paul Lallement, professeur de Lettres, pour ses relectures attentives de ma thèse et à Dominique Dennemont pour son aide précieuse aux Archives départementales de la Réunion.

7Toute ma reconnaissance va également au professeur Jean-Marie Flonneau qui m’a donné le goût de l’Histoire et au professeur Michèle Cointet qui a guidé mes premiers pas de chercheur.

8Merci enfin à mes parents et à Nathalie pour leur soutien et leur aide constante.

© Presses universitaires du Septentrion, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search